France : Enquête sur « McKinsey » cette firme qui nous DICTE la marche à suivre en France, ou ailleurs dans le Monde depuis l’arrivée de la Covid-19 dans nos vies.


Nous sommes outrés par le McKinseyGate…

Enquête sur « McKinsey » cette firme qui nous DICTE la marche à suivre en France, ou ailleurs dans le Monde depuis l’arrivée de la Covid-19 dans nos vies.

Nous sommes vraiment dans, « un monde parallèle » parfois et c’est loin d’être positif… Il n’y a rien de vraiment glorifiant à être enfermé dans son ignorance… Puisque nos chochottes de la presse Française n’ont pas ce qu’il faut pour le faire.

Publié le 2.4.2022


Archives personnelles
Dossier « McKinsey & Company »
« LES MAÎTRES D’ŒUVRE DU GREAT RESET »
Par Marise O’CONNOR

À l’heure actuelle, nous devrions tous avoir compris que la firme McKinsey n’a pas été engagée pour « organiser » le déconfinement en France, au Québec et d’ailleurs ni dans aucun autre pays… Il est crucial de le comprendre, car nous avons suffisamment perdu de temps, mais que McKinsey est là pour « ASSURER LA TRANSITION DE L’HUMANITÉ VERS L’INDUSTRIE 4.0 & la nouvelle « économie-carbone »… Ce sont les maîtres d’œuvre du GREAT RESET… et du NOM au travers du WEF avec son Gourou de Davos, tout est relié, suivez le fil, de Bilderberg a Davos par le WEF, au travers de McKinsey et les gouvernants corrompus vous découvrirez la solution finale du NOM, cette toile d’araignée est extrêmement simple à décortiquer, car ils ont tous signé avec klaus Schwab Gourou et président du WEF, manipulateur et instigateur de tout ce cirque en vol global des états afin d’assoir son 4ᵉ Reich sur le Monde.

Un petit brossage du portrait de cette firme qui nous DICTE la marche à suivre en France, au Québec ou ailleurs depuis l’arrivée de la Covid-19 dans nos vies… Non seulement ils sont PAYÉS AVEC LES FONDS PUBLICS, mais ils ont réussi à se soustraire aux « yeux curieux » du peuple grâce à tous les gouvernants du Monde qui refuse de dévoiler leurs « conseils stratégiques », conseil de défense pour la France par E. Macron… et idem pour François Legault au Québec. Vous allez comprendre pourquoi…

QUELQUES NOTES AU SUJET DE McKINSEY…

  • McKinsey est une société-conseil en gestion fondée en 1926 par James O. McKinsey, professeur de comptabilité à l’Université de Chicago (8 ans après la fin de la 1ʳᵉ Guerre).
  • La firme est considérée comme le cabinet le plus prestigieux au monde ~ devant les firmes Bain et Boston Consulting Group.
  • Dans le milieu, la firme est qualifiée de « shadow consultancy » (firme-conseil de l’ombre)… C’est dû au fait qu’ils sont reconnus pour éliminer toutes traces « écrites » de leurs conseils (courriels-notes personnelles, etc.) et qu’ils ne font pas d’apparitions « publiques » lorsqu’ils travaillent sur un projet…
  • La firme est reconnue pour avoir « formé » de nombreux PDG d’entreprises tant par l’expérience acquise que par le « coaching » perpétuel des consultants & associés au sein de l’entreprise.
  • La firme est aussi reconnue pour être le « maître d’initiation » des nouvelles recrues du groupe Bilderberg (coaching)… Je vous rappelle que Dominique Anglade qui a longtemps travaillé pour McKinsey est aussi membre de Bilderberg…
  • La firme n’a pas de propriétaire ni d’organe de contrôle central (structure décentralisée)
  • McKinsey fonctionne en partenariat incorporé et n’a pas de quartier général. Elle est toutefois « enregistrée » dans le Delaware.
  • En 2019, l’entreprise comptait 30 000 employés et avait des revenus annuels de 10,5 milliards
  • C’est McKinsey qui a mis au point le « code à barres » en 1973.
  • On dit de McKinsey qu’elle projette une « image académique »… Ses consultants et associés sont recrutés dans les plus grandes universités pour leurs compétences respectives et ils sont aussi formés par l’entreprise tout au long de leur « collaboration ».
  • L’entreprise publie un magazine économique ; le McKinsey Quarterly
  • Dès 1937, McKinsey appliquait déjà la politique « UP or out », c’est-à-dire que les employés sont renvoyés s’ils n’atteignent pas les objectifs fixés pour évoluer au sein de l’entreprise.
  • La « signature » première de l’entreprise consistait à ne travailler qu’avec des PDG et surtout, ne jamais parler des affaires de leurs clients.
  • La firme a obtenu plusieurs contrats sans appel d’offres depuis le début de la pandémie~ avec le département des Anciens combattants & la Force aérienne des USA.

PARTIE 1 : FRESQUE CHRONOLOGIQUE

  • 1926 : Fondation de McKinsey à Chicago.
  • 1932 : Ouverture d’un second bureau à New York.
  • 1937 : James O. McKinsey~ le fondateur~ décède et l’entreprise est démantelée en partie.
  • 1946 : Marvin Bower , un employé, rachète le bureau de New York ainsi que les droits sur le nom « McKinsey ». L’entreprise va connaître une croissance rapide dans les années 50.
  • 1951 : La firme développe sa base de clients ~ notamment au sein des gouvernements, des entreprises en défense militaire et les organisations militaires de l’après-guerre (pensons à l’ONU).
  • 1956 : La firme devient une société privée avec des actions détenues exclusivement par les employés.
  • 1967 : Bower démissionne et les revenus de l’entreprise vont chuter… L’entreprise va ensuite connaître une série de déboires qui la force à se « re-positionner ».
  • 1973 : McKinsey met au point le code à barres.
  • Années 70-80 : 3 directeurs vont se succéder et améliorer considérablement les revenus & performances de l’entreprise.
  • 1987 : Dans un effort de gestion des connaissances, la firme va « centraliser » ses compétences, ce qui conduira éventuellement à la création d’un système informatique (data base).
  • 1999 : McKinsey ajoute une corde à son arc ; le conseil en technologie.
  • 2001 : La firme lance de nouvelles pratiques axées sur le secteur public et social
  • 2008 : McKinsey ouvre un bureau du secteur social dont les 3 « branches » sont :
  • 1) Santé publique mondiale…
  • 2) Développement économique & création d’opportunités…
  • 3) Philanthropie…
  • (Un an avant la h1n1 en 2009…)
  • 2009 : Le cabinet compte désormais 400 administrateurs (associés principaux)
  • 2019 : McKinsey consulte plusieurs villes, états & organisations gouvernementales concernant la « gestion » de « pandémie ».
  • 2020 : Au cours des 4 premiers mois de 2020 elle a obtenu plus de 100 millions en services de consultation.
  • 2021 : Depuis juillet 2021 ~ Robert STERNFELS est « Associé directeur » chez McKinsey…il succède à Kevin Sneader.

QUELQUES LIENS LES CONCERNANT…