Russie : URGENT – « Opérations militaires spéciales Biolabs », la Russie se prépare à des événements médicaux majeurs où des médecins devront être recrutés dans tout le pays. Lettre est signée par le vice-ministre de la santé Plutnitsky.


URGENT – « Opérations militaires spéciales Biolabs », la Russie se prépare à des événements médicaux majeurs où des médecins devront être recrutés dans tout le pays. La lettre est signée par le vice-ministre de la santé Plutnitsky.

Publié le 25.2.2022


La Russie vise des bâtiments spécifiques à détruire.

Poutine vient peut-être d’empêcher la prochaine « plandémie » mondiale…
Un grand nombre de ces cibles qu’il bombarde en Ukraine sont des Biolabs américains financés en grande partie par le NIH.

Si vous vous souvenez des e-mails de Fauci, ce sont les NIH qui ont financé le gain de fonction de C19. Maintenant, Poutine détruit là où ils travaillent probablement sur les prochains virus d’armes biologiques mortels !

« Opérations militaires spéciales »

Urgent à lire pour mieux comprendre la suite :

Les lieux des biolabs sont identifiés en rouge sur la Carte ci-dessous, Tchernobyl a été pris par les Russes dans les premières cibles considérées aussi comme, « zone potentiellement susceptible d’être détruite par le DS en contre attaque ou chantage sur la population », afin de tuer un maximum de personnes tout en accusant les Russes La zone est sous contrôle maintenant. L’objectif est de détruire désormais les Biolabs que le DS a construits en Ukraine dans le but d’y préparer tous les virus mortels des prochaines pandémies, c’est pour quoi avec ces virus déjà actifs dans certains lieux l’administration Russe a demandé au travers du ministère russe de la Santé de se préparer à une urgence médicale massive, que ce soit pour les blessés du front en Ukraine, mais nous pensons surtout pour les possibilités d’infections potentielles des labos détruits, qui pourront peut-être générer des maladies avant que les virus soient réellement éradiqués de ces biolabs, avec encore des créations virales malfaisantes du DS, comme ils l’ont toujours fait, mais attention cette fois-ci dans ce monde inversé du DS ils pourraient imputer la faute aux Russes, surveiller les Fake news sur le sujet.

  1. Les États-Unis ont des biolabs en Ukraine.
  2. En 2021, le conseiller de Poutine a déclaré que les États-Unis développaient des armes biologiques près de la Russie. « Je vous suggère de regarder comment de plus en plus de laboratoires biologiques sous contrôle américain se développent considérablement dans le monde et par une étrange coïncidence, principalement près des frontières russes et chinoises. »
  3. La Russie ET LA CHINE ont demandé à l’ONU que les USA/alliés soient « contrôlés et limités » dans leurs capacités biologiques il y a 4 mois.
  4. Poutine dit qu’il veut démilitariser l’Ukraine et « dénazifier » le pays mais pas l’occuper.
  5. Le gouvernement américain a confirmé que les États-Unis ont construit des laboratoires biologiques à Kiev. « Deux laboratoires ont été construits pour le Service d’État ukrainien pour la sécurité alimentaire et la protection des consommateurs : l’un à Kiev, l’autre à Odesa », ont déclaré les autorités américaines.

Biolaboratoires américains en Ukraine : Virus mortels et menace pour la population.

L’Amérique a alloué plus de 2 milliards de dollars pour financer des laboratoires biologiques secrets en Ukraine. Et seuls les Américains ont le droit exclusif d’accéder aux expériences qui y sont menées… Les autorités ukrainiennes s’entêtent à cacher l’existence même de ces laboratoires. Et les gens paniquent à cause de l’apparition de maladies inconnues… Dans quelle mesure ces locaux sont-ils protégés contre la fuite de virus dangereux ?


EXCLUSIF : Une copie du document publié aujourd’hui par le ministère russe de la Santé. Il indique que la Russie anticipe une urgence médicale massive et a ordonné aux organisations de santé d’identifier immédiatement le personnel médical prêt à se déplacer et à travailler.


Le document du ministère russe de la Santé est signé par le vice-ministre de la Santé et daté d’hier 25 février. Il demande aux organisations médicales d’être prêtes « à s’impliquer rapidement dans des activités visant à sauver des vies et à préserver la santé des personnes en Russie ».

Les institutions médicales russes ont reçu l’ordre du ministère de la Santé d’envoyer une liste au plus tard à 18h00 au vice-ministre de la Santé des « médecins spécialistes et travailleurs médicaux… indiquant leur nom complet, leur lieu de travail, leurs postes et leurs coordonnées. »

Le document du ministère russe de la Santé indique clairement que ces médecins seront déployés quelque part car « le remboursement des frais de voyage et d’hébergement, ainsi que le paiement du travail sont attendus sur les fonds du Centre fédéral des catastrophes médicales ».

La lettre contient une longue liste de médecins qu’elle recherche : chirurgiens traumatologues, cardiaques, maxillo-faciaux et pédiatriques, anesthésistes, radiologues, infirmiers (y compris pour la salle d’opération) et spécialistes des maladies infectieuses.

Un document du ministère de la Santé montre que la Russie se prépare clairement à un événement médical majeur où des médecins doivent être recrutés dans tout le pays. La lettre est signée par le vice-ministre de la Santé Plutnitsky.

Cet ordre du ministère russe de la Santé a été émis alors que les forces russes tentent d’avancer sur Kiev et d’autres villes d’Ukraine.

Les médecins se sont réunis hier et ont dit de « se préparer ». Aujourd’hui, le document du ministère russe de la Santé est arrivé. C’est très inhabituel et presque sans précédent.

Un responsable militaire ukrainien vient de dire que ce document pourrait indiquer que des médecins sont recrutés pour aider les victimes de l’invasion russe en Ukraine. Le responsable a déclaré qu’une lecture du document est que la Russie ne s’attendait pas à un niveau de résistance de la part de l’Ukraine.

Une infirmière regarde par la fenêtre d’un hôpital dans la ville de Mariupol, en Ukraine.
Crédit : AP

Cela correspondrait aux rapports d’un haut responsable américain de la défense qui a déclaré aujourd’hui « qu’il y a une plus grande résistance de la part des Ukrainiens que ce à quoi les Russes s’attendaient », et que la Russie n’avance pas sur Kiev aussi vite qu’ils l’avaient prévu et que la Russie a peut-être perdu « un peu ». De leur élan.’

Un document exclusif du ministère russe de la Santé indique comment la Russie se prépare à un événement avec des pertes massives et appelle des médecins, notamment des chirurgiens traumatologues. Un responsable militaire ukrainien pense que cela pourrait suggérer que la Russie a rencontré une résistance lors de l’assaut contre l’Ukraine.

Ce document ne fait pas référence à l’Ukraine, mais fait référence à « sauver des vies… en Russie ».

Source