USA : Biden parle durement de la Russie maintenant… Mais voici comment son apaisement a conduit à la décision pour l’Ukraine par la Russie.


Biden parle durement de la Russie maintenant… Mais voici comment son apaisement a conduit à la décision pour l’Ukraine par la Russie.

Publié le 23.2.2022


Biden a réagi à l’incursion de la Russie dans l’est de l’Ukraine, qui a lieu en ce moment même, en imposant des sanctions au pays, qui auront sans aucun doute une incidence sur les prix du gaz aux États-Unis et sur les prix d’autres articles. Biden a présenté cela comme un « sacrifice » nécessaire que les Américains devront faire pour tenir tête à la Russie. Ses alliés dans les médias et à Washington reprennent déjà ce discours.

Tendance : Qu’y a-t-il dans la main de Joe ? L’étrange photo olympique de Joe et Jill Biden.

Les Américains ont prouvé à maintes reprises qu’ils étaient prêts à se sacrifier pour s’opposer à la tyrannie dans le monde, sauf que dans ce cas, le sacrifice n’était peut-être pas nécessaire. Ce qui est plus probable, c’est que Biden impose des sanctions pour sauver la face après l’échec de sa politique étrangère qui nous a menés à ce point.

Le président Trump était ardemment opposé à Nordstream 2, un gazoduc qui partirait de la Russie pour rejoindre l’Allemagne en passant par la mer Baltique. Il a pris des mesures fortes pour s’y opposer en 2019 lorsqu’il a signé des sanctions contre toute société qui aiderait Gazprom, la société gazière publique russe, à le terminer.

Biden a également affirmé être contre la construction de Nord Stream 2, son secrétaire d’État Anthony Blinken ayant déclaré qu’il était déterminé à faire « tout ce qui était nécessaire » pour l’arrêter lors de son audience de confirmation.

Ensuite, Biden a levé les sanctions de Trump contre les entreprises aidant Gazprom dans sa construction après avoir été en fonction pendant seulement quatre mois. Biden aurait pu au moins utiliser les sanctions comme levier pour empêcher la Russie d’envahir l’Ukraine. Au lieu de cela, il a annulé les sanctions de Trump sans rien obtenir de la Russie.

Beaucoup se demandent à juste titre pourquoi il a fait une telle chose. Une explication donnée par le président Trump est qu’une société de conseil cofondée par Hunter Biden a reçu 3,5 millions de dollars de la part de la femme d’un politicien russe. Hunter Biden a accepté des millions de dollars de pays étrangers, dont la Chine, pour colporter l’influence de son père dans le passé.