France : ALERTE Affaire Epstein – Jean-Luc Brunel, l’ex-agent de mannequin impliqué dans le vaste scandale sexuel lié au milliardaire américain Jeffrey Epstein, a été retrouvé pendu la nuit dernière dans sa cellule de la prison de la Santé, à Paris.


ALERTE Affaire Epstein : Jean-Luc Brunel, l’ex-agent de mannequin impliqué dans le vaste scandale sexuel lié au milliardaire américain Jeffrey Epstein, a été retrouvé pendu la nuit dernière dans sa cellule de la prison de la Santé, à Paris. Oh comme c’est bizarre

Publié le 19.2.2022 par RT France


Affaire Epstein : l’ancien agent de mannequins Jean-Luc Brunel retrouvé mort pendu en prison.

L’agent de mannequins français et ami d’Epstein a été retrouvé mort dans sa cellule de prison à Paris – Jean-Luc Brunel a été retrouvé pendu dans sa cellule de la prison de la Santé !

Peut-on dire que Jean-Luc ne s’est pas suicidé maintenant ?!?

Le proxénète de Jeffrey Epstein, Jean-Luc Brunel, meurt dans un « suicide » en prison : Le Français qui a procuré « un millier de femmes » au financier pédophile et a couché avec Virginia Roberts « se pend » – une semaine après l’accord avec le Prince Andrew.

Le Daily Mail Rapporte :

Les enquêteurs français veulent interroger le prince Andrew dans le cadre de leur enquête sur le réseau sexuel de Jeffrey Epstein, après l’arrestation de l’agent de mode Jean-Luc Brunel, alors que le duc quitte le château de Windsor.

Les procureurs de Paris ont confirmé que Jean-Luc Brunel, 74 ans, a été retrouvé pendu dans sa cellule à La Santé, dans le sud de la capitale, aux premières heures du samedi matin.

Soupçonné d’avoir été le rabatteur du milliardaire américain Jeffrey Epstein, lui aussi mort en cellule et accusé d’avoir organisé un réseau pédophile, l’ancien agent de mannequins français Jean-Luc Brunel a été retrouvé mort pendu à Paris.

L’ancien agent de mannequins français Jean-Luc Brunel, proche du milliardaire américain décédé Jeffrey Epstein, a été retrouvé mort pendu dans la nuit du 18 au 19 février dans sa cellule de la prison de la Santé à Paris, selon une source proche du dossier citée par l’AFP.

Le parquet de Paris a confirmé que cet homme mis en examen en juin 2021 pour viol sur mineurs avait été retrouvé mort. Une enquête en recherche des causes de la mort a été ouverte.

Soupçonné d’avoir servi de rabatteur à Epstein

Jean-Luc Brunel était lui même soupçonné de trafic et d’agressions sexuelles sur jeunes filles mineures, et plus précisément d’avoir servi de rabatteur dans le réseau pédophile qu’aurait organisé Jeffrey Epstein. Il est accusé de viol par plusieurs anciennes top models.

Jean-Luc Brunel avait également été placé sous le statut intermédiaire de témoin assisté pour les faits de «traite des êtres humains aggravée au préjudice de victimes mineures aux fins d’exploitation sexuelle».

Le septuagénaire, cité dans une enquête aux Etats-Unis sur le scandale sexuel impliquant Jeffrey Epstein, avait déjà été interpellé et mis en garde à vue en France fin 2020 pour viols sur mineurs et harcèlement sexuel.

Sa mort signifie l’extinction de l’action publique dans ce dossier, sauf si d’autres personnes devaient être mises en cause. Selon des sources concordantes, l’Office central de répression des violences à la personne (OCRVP), en charge de l’enquête, avait réalisé plus d’un demi-millier d’auditions dans cette affaire.

«Notre client a toujours fermement affirmé n’avoir jamais abusé d’aucune femme», avaient réagi auprès de l’AFP ses avocats, maîtres Marianne Abgrall et Mathias Chichportich, affirmant que leur client était victime d’un «lynchage médiatico-judiciaire».

Jeffrey Epstein avait été retrouvé pendu en 2019 dans sa cellule, dans l’un des établissements pénitentiaires les plus sécurisés des Etats-Unis.

Source