France : Guadeloupe, retour des barrages dans plusieurs communes contre le pass sanitaire/vaccinal.


Retour des barrages dans plusieurs communes de #Guadeloupe contre le pass sanitaire/vaccinal, la suspension des soignants et pompiers non-vaccinés, mais plus largement contre les mauvaises conditions de vie sur l’île.

Publié le 13.1.2022



Circulation difficile avec le retour des barrages dans plusieurs communes .

Publié le 12 janvier 2022 par ©Laurence Baptiste-Salomon.

Plusieurs routes sont, ce matin (mercredi 12 janvier), obstruées par des barrages, dans plusieurs communes de l’archipel. Après plusieurs semaines de calme sur les axes routiers, la contestation sociale reprend avec les blocages.

Blocage entre Goyave et Petit-Bourg

Barrage entre Goyave et Petit-bourg partiellement déblayé, ce mercredi 12 janvier. •

Le retour des barrages sème la pagaille dans plusieurs communes, ce mercredi matin. Et avec eux, un casse-tête pour les automobilistes parfois très tôt sur les routes.

C’est au petit matin que de nombreux automobilistes ont découvert des barrages sur plusieurs axes routiers du département. Des blocages rendant la circulation difficile, voire impossible à certains endroits. 

Depuis hier, en fin de journée, la section de Gery à Vieux-Habitants était annoncée bloquée. Blocage toujours actif ce matin, comme l’a confirmé Sully Pandolf, le directeur de Routes de Guadeloupe, dans le journal de 7 heures, présenté par Gilbert Pincemail.

A Rivières des pères, à Basse-Terre, lieu régulièrement barré par les manifestants opposés à l’obligation vaccinale et au pass sanitaire, le blocage mis en place était peu après 7 heures, en cours de nettoyage.

Idem pour le giratoire de Perrin, aux Abymes, l’une des places fortes des manifestants, bloquée pendant plusieurs semaines, au début de la grève générale. Etanche aux toutes premières heures de la journée, la route a depuis été rendue aux automobilistes.

Mauvaise surprise également pour les usagers entre Goyave et Petit-Bourg où des objets ont été placés sur la chaussée. Barrage facilement déblayé. La circulation est donc possible dans cette région.

Toutefois, dans ces trois zones, de nombreux déchets jonchent les bords de la chaussée. La prudence est donc de mise. 

Je demande aux automobilistes de faire attention dans les zones où il y a eu des barrages. 

Sully Pandolf, directeur de Routes de Guadeloupe

En revanche, les différents points de blocage apparus hier aux aurores, au Gosier, sont toujours en place. Dans le quartier de Mare-Gaillard, notamment, entre les sections de Saline et Petit-Havre, voitures calcinées, encombrants et autres détritus obstruent toujours le passage. 

Source