Russie : V. Poutine n’a pas l’intention de rendre la Crimée à l’Ukraine ou de se retirer du Donbass bien au contraire.


La Russie avec V Poutine roule ses lèvres

Elle n’a pas l’intention de rendre la Crimée à l’Ukraine ou de se retirer du Donbass, mais veut des garanties que l’Ukraine ne rejoindra pas l’OTAN, au contraire en Ukraine, la Chine et la Russie exigent des engagements écrits des USA

Publié le 17.12.2021 par Réseau Voltaire.


Le Kremlin a formulé des exigences qu’il appelle des « garanties de sécurité ». Parmi eux : « OTAN, arrête de t’étendre » (formulation des mamies de Poutine) ; pas de missiles partout où ils peuvent atteindre la Fédération de Russie ; pas de recours à la force (et celui dans le Donbass ne compte pas), pas d’exercices pratiquant l’utilisation d’armes nucléaires ; l’OTAN ne peut pas se battre en Ukraine, en Europe de l’Est, en Géorgie et en Asie centrale, mais la Russie le peut ; et l’OTAN ferait mieux de ne pas déployer d’armes supplémentaires dans les États membres qui ont adhéré après 1997.

Qu’est-ce qu’il y a en retour ? Rien.

Alors que les États-Unis sont parvenus à convaincre chacun de leurs alliés de l’Otan de soutenir militairement l’Ukraine en cas de conflit avec la Russie, celle-ci vient de convaincre la Chine de la soutenir en cas de conflit avec l’Ukraine et l’Otan.

C’était l’objet du sommet virtuel entre les présidents Vladimir Poutine et Xi Jinping.

Les stratèges de Washington se sont trompés. Le seul effet de la montée des tensions n’aura pas été de faire céder la Russie, mais de sceller l’alliance militaire entre Moscou et Beijing.

La Russie et la Chine viennent de demander ensemble aux USA des engagements écrits à ne pas étendre l’Otan plus à l’Est, à ne pas stationner d’armes en Ukraine et en Géorgie et à encourager Kiev à mettre en œuvre les accords de Minsk.

Source


« Les tensions entre l’Ukraine et la Russie, et entre la Chine et Taïwan sont artificiellement gonflées par les médias de masse… les relations se règlent de manière diplomatique, sans tension. Quoi qu’il arrive et où que l’Ukraine aille, il semble que nous nous rencontrions quelque part.
Pourquoi ? …….. Parce que nous sommes une seule nation ». Vladimir Poutine…

Photo Montage de V. Poutine