GPC : un hélicoptère ukrainien viole la frontière avec la Biélorussie.


GPC : un hélicoptère ukrainien viole la frontière avec le iélorussie.

Cela s’est produit vers midi aujourd’hui, près du poste de contrôle de Novaya Rudnya. Le Mi-8 a franchi la frontière à une altitude d’environ 100 mètres et a volé jusqu’à 1 km sur le territoire du Belarus.

La vidéo a été publiée par le Comité des frontières du Belarusse. Ils pensent que la violation n’était pas intentionnelle.

Publié le 4.12.2021


Mais l’Ukraine affirme ne pas avoir violé l’espace aérien du Belarusse

Andrei Demchenko, chef adjoint du Service national des gardes-frontières de l’Ukraine, a rappelé la Pravda que l’exercice Polesie se déroule à la frontière avec le Bélarusse depuis le 23 novembre. L’aviation et les drones sont utilisés lors des manœuvres, mais il n’y a pas eu de franchissement de la frontière avec le Bélarusse : « Ce que la partie bélarussienne a dit aujourd’hui ne correspond pas à la réalité » Dixit AD, cependant nous voyons clairement sur la vidéo que l’hélicoptère a bien franchi la frontière. La guerre de communication continue.


La mauvaise année de Belavia continue. La compagnie aérienne aurait été retirée de BSP, un système de facturation électronique conçu pour faciliter l’échange de données et de fonds entre les agents de voyage et les compagnies aériennes.

La compagnie a perdu 15 de ses 29 avions au cours des derniers mois – elle a été placée sur une liste de sanctions pour avoir transporté des migrants illégaux et ses contrats de location ont été résiliés.

Un total de 419 passagers se sont inscrits pour le vol d’évacuation d’aujourd’hui vers Erbil. Un Boeing 747-400 d’Iraqi Airways est déjà arrivé à Minsk. Le départ du vol est prévu à 15h45.

Les combattants de la SOBR dont nous vous avions expliqué faire la chasse aux informaticiens en Biélorussie qui avaient critiqué les parachutiste( voir article ci-dessous), ont été placés sur la « carte noire de la Biélorussie » par ces mêmes informaticiens une guerre interne dans le pays est déclaré pour dénoncer ceux qui dénoncent ??

Des « cyber-guérilleros » ont divulgué les coordonnées de 114 combattants de la SOBR.

Ces créatures tout en noir (comme les nôtres chez nous qui avaient terrorisé les gilets jaunes pendant les manifestations) qui se sont introduits dans les maisons avec des armes à feu pour débusquer ceux qui ont fait des commentaires sur les médias sociaux, en se cachant sous des masques et des cagoules.

« Maintenant, leurs visages seront vus par tous, et ils trembleront de peur dans l’attente d’une punition imminente pour avoir terrorisé les Biélorusses » dixit les Cybers-Guérillos.

Le secrétaire d’État américaine voit la main du Kremlin partout.

Dans une conférence en ligne de Reuters NEXT, Anthony Blinken a déclaré qu’il voyait la stratégie géopolitique de la Russie dans la crise migratoire aux frontières de l’UE, la menace militaire contre l’Ukraine et le lancement du gazoduc Nord Stream 2 : « Tout est lié les uns aux autres. Et ce que nous voyons en Biélorussie, l’utilisation vraiment scandaleuse des migrants comme arme politique – cela peut semer le chaos et l’instabilité, et en même temps augmenter la pression sur l’Ukraine, et oui, l’énergie aussi, surtout à la veille de l’hiver. »

M. Blinken a déclaré qu’il en avait parlé au ministre russe Lavrov et qu’il « espère vraiment » que la Russie l’entende et choisisse la voie diplomatique plutôt que la confrontation et l’agression. Le plus important est que la Russie retire ses troupes de la frontière ukrainienne, car il est très difficile de mener une action diplomatique lorsque « quelqu’un a une arme sur la tempe », a déclaré le chef du département d’État.