« La Biden Gestapo suite » : Candace Owens pense que la descente du FBI au domicile du journaliste O’Keefe a pour but de mettre la main sur ses contacts : « Il a exposé la corruption et maintenant la corruption vient pour lui ».


Candace Owens pense que la descente du FBI au domicile du journaliste O’Keefe a pour but de mettre la main sur ses contacts : « Il a exposé la corruption et maintenant la corruption vient pour lui ».

Publié le 6.11.2021


James O’Keefe a démantelé l’organisation criminelle chérie du Parti démocrate, ACORN, dans l’une de ses premières opérations d’infiltration, dans l’une de ses premières opérations d’infiltration. Dès lors, il est devenu une cible de la gauche. Depuis lors, l’organisation Project Veritas de O’Keefe a explosé. Il a exposé les dessous du parti démocrate alors que Trump se présentait aux élections, lorsqu’il a surpris le mari criminel, récemment libéré de prison, de la politicienne démocrate à vie Rep. Jan Schakowsky (IL), en train d’organiser des acteurs de gauche pour provoquer des réactions violentes de la part des partisans de Trump lors de ses rassemblements, dans l’espoir de les surprendre en train de se défendre devant les caméras. Il a surpris des responsables de CNN en train d’admettre qu’ils falsifiaient des reportages pour effrayer les Américains au sujet de la COVID afin d’augmenter leur taux d’audience. Il a surpris des scientifiques de Pfizer en train de reconnaître que ceux qui ont une immunité naturelle sont plus protégés que ceux qui ont été vaccinés. Il a surpris des criminels en train de récolter des bulletins de vote pour les démocrates.

James O’Keefe et Project Veritas poursuivent actuellement le NYT pour diffamation.

Le 21 mars 20, l’avocat démocrate Jonathan Turley a fait état de la « grande victoire » de James O’Keefe contre le New York Times :

Bien qu’il ait été peu couvert par les médias grand public, le groupe conservateur Project Veritas a remporté cette semaine une victoire majeure contre le New York Times dans une affaire de diffamation dont la portée pourrait être considérable. Dans une décision de 16 pages, le juge Charles Wood de la Cour suprême de New York a rejeté la motion de rejet du journal et a estimé que Project Veritas avait démontré suffisamment de preuves que le New York Times pouvait avoir été motivé par une « intention malveillante réelle » et avoir agi avec une « insouciance téméraire » dans plusieurs articles écrits par Maggie Astor et Tiffany Hsu. Cette décision permettra au projet d’avoir accès à la découverte, ce qui peut être extrêmement difficile pour un organe de presse.

Hier, le FBI de Joe Biden a fait une descente au domicile d’anciens et d’actuels journalistes. Comme d’habitude, le courageux James O’Keefe s’est exprimé sur ces perquisitions, admettant qu’il « se mettait en danger » en parlant de ces perquisitions stupéfiantes.

« Le 4 novembre, 4ect Veritas a été attaqué », a déclaré O’Keefe.

« Je me suis réveillé avec la nouvelle que des départements et des maisons de journalistes, ou d’anciens journalistes de Project Veritas, avaient été perquisitionnés par des agents du FBI. Il semble que le district sud de New York ait maintenant des journalistes dans sa ligne de mire pour le crime supposé de faire leur travail légalement et honnêtement – ou du moins ce journaliste », a-t-il expliqué.

O’Keefe a expliqué que le DOJ l’avait averti de ne pas divulguer les raids ou l' »enquête » dans une lettre d’accompagnement de la citation à comparaître devant le grand jury qu’ils ont reçue.

« Mais alors que le DOJ nous a demandé de ne pas divulguer l’existence de l’assignation, quelque chose de très inhabituel s’est produit. Moins d’une heure après la perquisition secrète du domicile de l’un de nos journalistes par le FBI, le New York Times, que nous poursuivons actuellement pour diffamation, a contacté le journaliste de Project Veritas pour lui demander un commentaire. Nous ne savons pas comment le New York Times a été mis au courant de l’exécution d’un mandat de perquisition au domicile de notre journaliste ni de l’objet de ce mandat, car une enquête du grand jury est secrète », a expliqué M. O’Keefe.

O’Keefe a expliqué que l’enquête se basait sur un journal intime qu’ils ont reçu de la part d' »informateurs » qui ont dit qu’il appartenait à la fille de Joe Biden, Ashley Biden. O’Keefe a admis qu’ils ne pouvaient pas déterminer l’authenticité du journal, ils ont donc pris la « décision éthique » de le rendre à Mme Biden par l’intermédiaire de son avocat, qui « a refusé de l’authentifier. » O’Keefe a expliqué qu’ils n’ont jamais publié le contenu du journal. O’Keefe a expliqué qu’ils ont donné le journal aux forces de l’ordre.

Des conservateurs populaires et au franc-parler comme Candace Owens s’expriment sur la descente du FBI au domicile des journalistes de O’Keefe. Dans son tweet, Owens partage sa théorie sur la raison pour laquelle le FBI cible Project Veritas : « J’ai l’impression que la vraie raison pour laquelle le FBI fait une descente chez James O’Keefe est qu’ils veulent savoir qui sont ses contacts et qui il a placé aux plus hauts niveaux du gouvernement. Il a dénoncé la corruption et maintenant la corruption s’en prend à lui. »

Hier, après que les gens aient commencé à s’interroger sur le but de la descente du FBI si le journal n’était pas légitime. Le journal intime présumé d’Ashley Biden semble accuser son père de prendre des « douches inappropriées » avec elle alors qu’elle était une jeune fille, en plus d’autres allégations à caractère sexuel. Owens a suggéré que le journal intime présumé de la fille de Joe Biden, Ashley, est une preuve supplémentaire que Joe Biden est un pervers et que sa femme Jill est « complice » de son comportement.

Pensez-vous qu’Owens ait raison de dire que le FBI a utilisé le journal d’Ashley Biden comme prétexte pour recueillir des informations auprès de l’organisation d’O’Keefe ?


Retour en arrière en date du 14.04.2021

Le Project Veritas de James O’Keefe a publié une vidéo qui fait l’effet d’une bombe, montrant son directeur technique, Charlie Hestor, admettant que CNN utilisait sa chaîne câblée à faible audience pour diffuser de la propagande anti-Trump, dans l’espoir d’aider Biden à le battre aux élections de novembre.

Et O’Keefe a publié une autre bombe montrant le même directeur technique de CNN disant à l’un de leurs reporters sous couverture qu’ils effrayaient intentionnellement les téléspectateurs avec des nouvelles sur la pandémie de COVID pour augmenter leur audience.

Retour au Menu


Deux autres scientifiques de Pfizer ont parlé de l’immunité naturelle par rapport au vaccin COVID. Leurs réponses sont à couper le souffle. Voici quelques-unes des citations de Rahul Khanke et Chris Croce.
« Vous êtes protégé, très probablement plus longtemps puisqu’il y a eu une réponse naturelle ».

« Nous sommes comme élevés et enseignés pour être comme, ‘Le vaccin est plus sûr que de recevoir le COVID. »

« En fait, notre organisation est gérée par l’argent du COVID maintenant. « 

« Je veux dire, j’ai toujours l’impression de travailler pour une société diabolique. »

« Vous ne parlez pas de ce qui pourrait vous impliquer ou impliquer Big Pharma. Même si tu fermes la porte du bureau, c’est comme si quelqu’un regardait. »

Regardez :

Retour au Menu


La femme dans la vidéo ci-dessus est similaire aux collecteurs de bulletins de vote que Project Veritas a récemment exposés :

La prochaine fois qu’un démocrate affirme que la fraude électorale n’existe pas, montrez-lui les vidéos ci-dessous.

Project Veritas vient de publier une deuxième vidéo qui fait l’effet d’une bombe, montrant la récolte de bulletins de vote sous couverture par des associés de la représentante Ilhan Omar. Après la publication de la première vidéo (voir ci-dessous) hier, le département de police de Minneapolis a annoncé qu’il « examinait » la fraude électorale flagrante dans sa ville.

Ce tweet a été suspendu nous reste la traduction :

Omar Connected Harvester SEEN échangeant 200 $ contre un bulletin de vote pour les élections générales. « Nous ne nous soucions pas des illégaux »… « Nous prenons l’argent et nous allons voter pour vous » « @IlhanMN est celui qui est venu avec tout cela « #CashForBallots pic.twitter.com/mCoCn3ryVK

  • James O’Keefe (@JamesOKeefeIII) 29 septembre 2020

Retour au Menu