Le Premier ministre néo-zélandais Jacinda Ardern : nous créons deux catégories de personnes avec le statut vaccinal.


Le Premier ministre néo-zélandais Jacinda Ardern : nous créons deux catégories de personnes avec le statut vaccinal.

Publié le 24.10.2021


Question à la Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern si le statut vaccinal créait deux classes de personnes différentes, celles qui sont vaccinées et ont des droits, et celles qui choisissent de ne pas se faire vacciner, qui n’ont donc pas les mêmes droits.

Interviewer : « Donc vous avez dit en gros, vous ne le voyez probablement pas comme ça, mais deux classes différentes de personnes – si vous êtes vacciné ou si vous n’êtes pas vacciné. Vous avez tous ces droits si vous êtes vacciné… »

Jacinda : « C’est ce que c’est. Alors ouais, ouais. »

« Ce qui est devenu clair pour moi, c’est que [les certificats de vaccination] ne sont pas seulement un outil pour augmenter le nombre de vaccins, c’est un outil de confiance », a-t-elle ajouté. « Les personnes qui ont été vaccinées voudront savoir qu’elles sont entourées d’autres personnes vaccinées. Ils voudront savoir qu’ils sont entourés d’autres personnes vaccinées. Ils veulent savoir qu’ils sont dans un environnement sûr. »

Tendance : La femme qui s’occupait de l’arme d’Alec Baldwin affiche des images occultes dans Tiktok

C’est un moment où le masque tombe pour la gauche qui mène une politique dans tout l’Occident qui sape les droits naturels des personnes dans les démocraties occidentales. Jacinda Ardern est tout à fait d’accord pour créer deux classes de personnes car, dans son esprit, il en a toujours été ainsi. Ceux qui obéissent au système sont laissés indemnes, tandis que ceux qui ont une colonne vertébrale doivent résister aux élites dominatrices qui cherchent à les détruire.