Le Canada n’a pas menacé de licencier des employés fédéraux pour avoir utilisé « Let’s Go Brandon » dans leur correspondance.


Le Canada n’a pas menacé de licencier des employés fédéraux pour avoir utilisé « Let’s Go Brandon » dans leur correspondance.

« L’utilisation de l’expression « Let’s Go Brandon » et de toute variation de celle-ci en toute circonstance est interdite par la fonction publique canadienne », selon une note de service présumée d’une agence gouvernementale.

Le mémo poursuivrait : « La violation de cette politique sera un motif de licenciement immédiat sans recours ni participation syndicale. »

Publié le 20.10.2021



Mise à jour : Le gouvernement canadien n’a pas menacé de licencier des employés pour avoir utilisé l’expression « Let’s go Brandon » dans leur correspondance et le mémo prétendant le contraire est faux.

« Nous pouvons confirmer que ce message n’a pas été émis par Services partagés Canada et qu’il ne reflète pas la politique ministérielle », a déclaré le Centre des services partagés au National Post dans un communiqué.

Article original ci-dessous :

Jeudi dernier, une agence du gouvernement du Canada chargée de fournir et de consolider les services de technologie de l’information dans les ministères fédéraux a informé les employés du gouvernement fédéral qu’ils seraient licenciés « sans recours ni participation syndicale » s’ils utilisaient une forme quelconque du mème populaire « Let’s Go Brandon » dans leur correspondance.

Les services partagés ont écrit : « Il s’agit d’une notification officielle selon laquelle toute correspondance gouvernementale doit être de nature professionnelle et approuvée par les chefs de service. Le cas échéant, toute la correspondance doit être examinée par le PMO pour le cadrage et le message avant d’être divulguée au public ou distribuée en interne. »

« L’utilisation de termes familiers ou d’expressions ayant un double sens ou pouvant offenser est strictement interdite dans tous les moyens de correspondance et/ou de communication », poursuit le mémo. « Plus précisément, l’utilisation de l’expression ‘Let’s Go Brandon’ et de toute variation de celle-ci, en toute circonstance, est interdite par la fonction publique canadienne. »

Le mémo concluait : « Veuillez contacter vos chefs de service pour connaître les références écrites applicables. Nous avons été informés qu’il s’agit d’une question de tolérance zéro au sein de la structure de gestion et que cette position est pleinement soutenue par les dirigeants de l’AFPC. La violation de cette politique sera un motif de congédiement immédiat sans recours ni participation syndicale. »

Les travailleurs du gouvernement canadien ne doivent pas dire « Let’s Go Brandon », ou toute autre variante, dans toute communication.

  • Peter McCaffrey (@peteremcc) 17 octobre 2021

Comme le rapportait The Daily Wire le 3 octobre :

Samedi, un journaliste sportif de NBC interviewant le pilote de NASCAR Brandon Brown au Talladega Superspeedway en Alabama après que Brown ait remporté sa première victoire en carrière dans la série NASCAR Xfinity a déclaré dans une vidéo que la foule scandait « Let’s go, Brandon ! » alors qu’en réalité elle scandait « F*** Joe Biden ».

Traduction du tweet de D.Trump Jr :

« Je suis presque sûr qu’ils ne chantent pas « Let’s go Brandon » comme le journaliste de NBC nous le dit. Qu’est-ce que vous entendez ? #FJB »

  • Donald Trump Jr. (@DonaldJTrumpJr) 3 octobre 2021

Ouais, ce n’est pas ce qu’ils crient

  • Jessica O’Donnell (@heckyessica) 3 octobre 2021

NBC Sports a écrit dans sa couverture de la victoire de Brown :

Brandon Brown a remporté sa première victoire en carrière en NASCAR Xfinity Series lorsque la course de samedi à Talladega Superspeedway a été appelée pour obscurité à six tours de la distance prévue.

« Oh mon Dieu ! Oh mon Dieu ! » Brown a dit à la radio de son équipe. « Wow ! Juste wow ! Oh mon Dieu ! C’est un rêve qui se réalise ! C’est un rêve qui se réalise ! »

La victoire de Brown est survenue lors de son 114e départ en série en carrière.

Brown a déclaré à NBCSN : « Oh mon Dieu, papa, on l’a fait ! Tout ce que nous avions espéré et rêvé. Tout ce que je voulais faire, c’est ramener le trophée à la maison pour maman et papa. »

Le 7 octobre, dans le cadre du 25e anniversaire de Fox News, l’animateur de Fox & Friends, Will Cain, a interviewé des clients dans un restaurant de Greenville, en Caroline du Sud, où il a parlé avec un couple dont les noms étaient Kelly et Neil.

Achetez votre t-shirt « Let’s Go Brandon ! » en édition limitée ici.

Kelly a dit à Cain : « Je regarde Fox News parce que vous dites tous la vérité. Les autres sites d’information ne disent pas toujours la vérité honnête et nous savons que lorsque vous regardez Fox News, c’est ce que vous allez obtenir. »

Cain a fait remarquer le logo des Clemson Tigers sur le t-shirt de Neil, en disant : « Vous voyez ça souvent à Greenville, vous voyez ça juste là ? »

« Allez les Tigres », a répondu Neil. « Mais je regarde Fox News parce que c’est l’Amérique. C’est mon Amérique, c’est une vraie station qui dit une vraie vérité tous les jours et au fait, allons-y, Brandon ! »

Le 10 octobre, alors qu’un annonceur lui demandait de « donner le coup d’envoi » de la course NAPA Super DIRT Week Pro Stock 50 à Oswego Speedway, un jeune garçon, accompagné d’un autre jeune garçon et d’une jeune fille, a continué après que les trois ont entonné « Drivers, start your engines » en affirmant, « Let’s Go, Brandon. »

« Conducteurs, démarrez vos moteurs… LET’S GO BRANDON »

  • The Post Millennial (@TPostMillennial) 12 octobre 2021