Quand AstraZeneca doit Vacciner ses Employés avec Pfizer ou Moderna !


Quand AstraZeneca doit vacciner ses employés avec Pfizer ou Moderna

Les cordonniers, comme chacun sait, ne sont pas toujours les mieux chaussés…

Le vaccin AstraZeneca interdit aux États-Unis. CALLAGHAN O’HARE/REUTERS

Publié le 30.8.2021 par Florentin Collomp


Le vaccin du géant pharmaceutique n’ayant pas été autorisé aux États-Unis, les salariés devront opter pour d’autres doses.

Les cordonniers, comme chacun sait, ne sont pas toujours les mieux chaussés. À l’instar de nombreuses entreprises outre-Atlantique, AstraZeneca va exiger de ses employés qui se rendent à leur bureau ou rencontrent des clients d’être vaccinés contre le Covid-19. Cela tombe bien, pourrait-on penser, puisque le géant pharmaceutique britannico-suédois prévoit de produire 3 milliards de doses de sérum contre ce virus d’ici à la fin de l’année. Seul hic: son vaccin n’est pas autorisé aux États-Unis.

La Food and Drug Administration n’a approuvé jusqu’à présent que les trois sérums de Pfizer, Moderna et Jansen. Celui d’AstraZeneca a reçu le feu vert de 87 pays dans le monde et près de 1 milliard de doses en ont déjà été livrées. «Pour protéger la santé et le bien-être de nos employés et de leur environnement, nous devons suivre la science», explique un porte-parole d’AstraZeneca, cité dans le New York Times. Quitte à faire les affaires de la concurrence… Les employés de Pfizer doivent d’ailleurs, eux aussi, être vaccinés.

Les autorités américaines n’ont cessé de jeter le doute sur l’efficacité de l’AstraZeneca. Washington a même promis de donner à l’étranger 60 millions de doses qui avaient été commandées. En Europe aussi, le vaccin issu des laboratoires d’Oxford, fierté de la recherche scientifique britannique, a accumulé les déconvenues. Les liens soupçonnés avec des thromboses ont suscité la méfiance du public et restreint son usage à certaines catégories de population. Et les retards répétés de livraisons ont conduit l’Union européenne à se détourner de la firme.

À LIRE L’IMPORTANT CAR PASSE INAPERÇUE

Incroyable : En Afghanistan là où personnes ne portent de masque les gestes barrière n’en parlons pas?? 

Vous avez tous vu à Kaboul le peuple dans l’eau croupie à l’aéroport, l’hygiène, etc… Le pays n’a aucun virus pipo de covidiot, mais comme de bon génie de la vente ou de la magouille doublé de cynisme et de pensée sataniste, le gouvernement français livre 144.000 doses du vaccin AstraZeneca à l’Afghanistan qui ne compte aucun malade, même « Washington a même promis de donner à l’étranger 60 millions de doses qui avaient été commandées. » Ils s’en débarrassent, car trop dangereux ?? (voir au-dessus). 

Que doit-on penser de ce gouvernement démoniaque ? Car se débarrasser rapidement de cette soupe injectable est ce un simple business ? Un échange commercial a but lucratif avec des matériaux rare, etc… avec l’Afghanistan ? 

Ou alors une volonté très forte de rendre la population plus que malade, voir la tuer ? Si la dernière solution est celle que ce gouvernement a adopté, c’est tout bonnement une exécution de masse avec préméditation, ils mourront soit du vaccin ou des variants futurs en ce contaminant, les uns, les autres comme nous le savons maintenant, pensez le comme vous le voulez. 

Et tout cela sans que personnes ne soient offusqués. Avez-vous déjà vu un Taliban ou un Afghan avec un masque ?? Ils sont loin de tous cela, car leurs priorités sont : 

1- Déjà qu’il n’y a pas de malades ?

2 – Mais qu’ils veulent survivre au chaos, et ça, c’est leur priorité

Alors plutôt aider les Afghans avec de la nourriture ou autres denrées de première nécessité que d’envoyer un vaccin mortel. Ce gouvernement avec Macron à la tête est extrêmement DIABOLIQUE.

Source


Autres