Q SCOOP – À Athènes, des milliers de personnes se mobilisent contre la vaccination à la COVID-19.


ATHÈNES, le 14 juillet 2021

À Athènes, des milliers de personnes se mobilisent contre la vaccination à la COVID-19

Des manifestants anti-vaccins prennent part à une manifestation devant le bâtiment du parlement après que le gouvernement ait annoncé des vaccinations obligatoires pour certains secteurs, à Athènes, en Grèce,

Publié le 14 juillet 2021 par REUTERS/Vassilis Triandafyllou


Plus de 5 000 manifestants anti-vaccins, dont certains brandissaient des drapeaux grecs et des croix de bois, se sont rassemblés mercredi à Athènes pour s’opposer au programme grec de vaccination contre le coronavirus.

Aux cris de « prenez vos vaccins et sortez d’ici » et en demandant au Premier ministre Kyriakos Mitsotakis de démissionner, les manifestants se sont rassemblés devant le Parlement sous une forte présence policière.

La manifestation de mercredi a été la plus grande manifestation d’opposition à la campagne d’inoculation. Selon un récent sondage réalisé par Pulse pour la chaîne de télévision Skai, la plupart des Grecs ont déclaré qu’ils se feraient vacciner, et la majorité d’entre eux sont favorables à la vaccination obligatoire pour certains segments de la population.

Environ 41 % des Grecs sont entièrement vaccinés. Lundi, le gouvernement a ordonné la vaccination obligatoire des travailleurs de la santé et du personnel des maisons de retraite, à la suite d’une forte augmentation des nouvelles infections au COVID-19 en pleine saison touristique, qui est cruciale.

« Chaque personne a le droit de choisir. Nous choisissons que le gouvernement ne choisisse pas pour nous », a déclaré Faidon Vovolis, un cardiologue, qui a remis en question les recherches scientifiques sur les masques et le vaccin et qui dirige le mouvement « Free Again », qui a appelé à la manifestation. M. Vovolis a déclaré avoir créé ce groupe en réponse aux « mesures sévères » prises par le gouvernement pour contenir le virus.

Les manifestations sont assez courantes en Grèce et il y en a eu plusieurs ces derniers mois sur des questions allant d’une nouvelle loi sur le travail à la dernière campagne militaire israélienne à Gaza.

Dans ce pays de 11 millions d’habitants, plus de 444 700 personnes ont été infectées depuis le début de la pandémie et 12 782 en sont mortes. Les autorités ont enregistré près de 3 000 nouvelles infections mercredi.

Regardez : Manifestation massive en Grèce contre les restrictions du COVID-19


Source