Q VIDÉOS – Ema Krusi : « Les arguments hallucinants du MINISTRE DE LA SANTÉ » .


Par Ema Krusi les arguments hallucinants du MINISTRE DE LA SANTÉ contre un octogénaire vacciné.
Vous ne pourrez plus dire « je ne savais pas ».



Pourquoi le Conseil d’État vient de refuser de déconfiner tout de suite les personnes vaccinées

Publié le 30.3.2021 par Wladimir Garcin-Berson


«Double vacciné, le requérant m’a saisi, avec ma consœur, pour demander la fin du confinement pour les personnes double vaccinées», explique au Figaro maître Henri de Lagarde. Francois Bouchon / Le Figaro

Un octogénaire francilien vacciné contre la Covid-19 demandait au conseil d’État de ne plus être soumis au confinement. Sa requête a été rejetée.

Mieux protégées que les autres face à la Covid-19, les personnes vaccinées doivent-elles être déconfinées ? C’est la question qui a été posée ce mardi au conseil d’État, et sur laquelle le juge des référés a finalement rendu sa décision jeudi.. Révélé par Europe 1, ce cas d’espèce posait une question juridique et sanitaire explosive, qui pourrait entraîner d’importantes répercussions.

Le juge des référés du Conseil a rejeté la demande du requérant. Les mesures mises en cause «ont été motivées […] par la nécessité de freiner la diffusion du virus», rappelle-t-il dans sa décision. Or, «pour efficace que soit la vaccination […], elle n’élimine pas complètement la possibilité que les personnes vaccinées demeurent porteuses du virus». Les individus vaccinés risquent donc de demeurer contagieux et pourraient participer à la propagation de l’épidémie, s’ils sont autorisés à ne plus être confinés.

Si le juge reconnaît, dans son délibéré, les effets positifs des vaccins, il considère donc que suite ICI...


Source