Q INFOS – Débriefing rapide du 10 au 8 février 2021 sur la Situation aux USA.

Mercredi 10 février

La destruction de l’Amérique par Biden et la gauche.

Mercredi 10 février 2021

  • Impeachment : Les démocrates éditent la vidéo de mise en accusation pour exclure l’appel de Trump à protester « pacifiquement ».
  • Les étudiants des universités américaines ont organisé des manifestations pour protester contre les agressions sexuelles sur les campus universitaires. Pourquoi maintenant alors qu’on en avait pas entendu parler pendant 4 ans ? Parce que Trump avait annulé une horrible décision d’Obama qui dans la pratique interdisait aux garçons accusés de se défendre pour punir les hommes de leur “masculinité toxique” à la demande des extrémistes féministes.
  • Un juge fédéral du Texas a prolongé la suspension du gel illégal de 100 jours des expulsions de migrants illégaux signée par Joe Biden.
  • 50 sénateurs démocrates et 6 républicains ont voté mardi pour aller de l’avant avec le procès d’impeachment. Une condamnation a donc toujours très peu de chances d’aboutir.

    Les 6 sénateurs qui ont voté pour continuer l’impeachment sont les suivants :
    Ben Sasse (qui a immédiatement fait l’objet d’une mesure de censure à l’unanimité du GOP de sa circonscription)
    Pat Toomey
    Susan Collins
    Lisa Murkowski
    Mitt Romney
    Bill Cassidy
  • La fraude électorale au TCF Center de Detroit- Une vidéo récemment découverte montre des livraisons tardives de dizaines de milliers de bulletins de vote illégaux 8 heures après la date limite.
  • La purge se poursuit : Biden veut dégager les procureurs américains nommés par Trump de la même façon que Staline évinçait les dissidents.

    Le procureur général par intérim Monty Wilkinson devrait tenir une conférence téléphonique avec les procureurs américains pour informer presque tous les titulaires de nominations présidentielles qu’ils sont invités à démissionner, a déclaré le fonctionnaire, confirmant un rapport de CNN. La demande de Wilkinson devrait s’appliquer à 56 procureurs.
  • Jeffrey Lord a lu les 77 pages du document d’accusation des démocrates et a identifié 75 mensonges (et il est surpris ?). Jeffrey Lord est rédacteur en chef de The American Spectator, est c’est un ancien collaborateur de Ronald Reagan.
  • Contrairement à Donald Trump, Joe Biden a décidé de ne pas donner son salaire. A la place, il a décidé de donner le vôtre et le mien.
  • En douce, le président Biden a discrètement révoqué une règle de l’ère Trump qui obligeait les établissements scolaires primaires, secondaires et postsecondaires à révéler leurs relations avec les instituts Confucius financés par le Parti communiste chinois. A qui profite cette décision de Biden ?
  • Le sénateur Rand Paul demande la destitution du leader de la majorité au Sénat, Chuck Schumer après les menaces publiques qu’il a proférées à l’encontre de deux juges de la Cour suprême en mars dernier. Schumer, alors chef de la minorité au Sénat, s’est exprimé publiquement contre les juges de la Cour suprême Brett Kavanaugh et Neil Gorsuch lors d’un rassemblement pro-avortement présentées à la Cour sur une affaire d’avortement :

« Je veux vous dire, Gorsuch, je veux vous dire, Kavanaugh, vous avez déclenché un cyclone, et vous allez en payer le prix. Vous n’imaginez pas ce qui va vous arriver si vous continuez à prendre ces horribles décisions. »

Chuck Schumer
  • Rand Paul a souligné que si la même norme était appliquée au discours de Trump le 6 janvier, avant les émeutes du Capitole, qu’à d’autres membres du Congrès, beaucoup se retrouveraient face à une mise en accusation.

    Toute mon imagination ne suffit pas à comprendre comment d’éminents sénateurs, des hommes intelligents et cultivés, des vieux routiers de la politique comme Rand Paul, vivent encore dans un monde parallèle où la justice était la même pour tous. Si Trump avait prononcé ces menaces explicites contre qui que ce soit – à plus forte raison contre des membres de la Cour suprême – ce qui constitue une entrave directe à la justice en plus d’incitations à la violence et d’incitations à la haine, il serait en prison. Trump a fait l’objet d’une mesure d’impeachment pour bien moins que ça : un simple coup de téléphone à son homologue ukrainien.

    Ce que Rand Paul ne voit pas est que son camp est composé – comme lui – de politiciens mous, faibles, passifs et empotés, qui luttent en jouant au dominos contre des Démocrates vicieux, qui font du combat de rue, sont prêts à tout, et pour qui tous les coups sont permis, et tous les coups sont possibles car ils ont les médias corrompus dans leur camp, qui les poussent, les encouragent, et s’occupent de soigner leur image en cachant, minimisant et excusant leurs pires exactions.

Mardi 9 février 2021

  • Le Dakota du Sud veut donner à l’État le pouvoir d’annuler les décrets de Biden.

    Un Républicain à la Chambre des représentants du Dakota du Sud veut donner au procureur général de l’État le pouvoir de réviser les décrets présidentiels et éventuellement d’annuler ceux qui sont considérés comme anticonstitutionnels.
  • Trump a été accusé pendant 4 ans d’être pro-russe, mais c’est Biden qui fait un cadeau royal à Poutine : Le gazoduc russe Nord Stream 2 reprend sa construction en Europe après s’être arrêté sous Trump. Gazprom, une compagnie énergétique russe détenue majoritairement par l’Etat, a repris la pose du gazoduc dans les eaux danoises le week-end dernier après que le projet ait été interrompu par Trump en raison du pouvoir qu’il donne à la Russie contre les alliés de l’OTAN.
  • Le choix de Biden par la CIA est le président d’un groupe de réflexion qui a reçu des millions de dollars d’entités liées au Parti communiste chinois. William Burns, était le président d’un Think Tank qui a touché des millions de dollars des communistes.
  • Joe Biden critiqué suite à son commentaire sexiste qu’il a fait lundi à une infirmière lors d’une visite virtuelle d’un site de vaccination à Glendale, en Arizona. Comme les médias ont décidé que Biden est parfait, vous n’en entendrez pas parler.

    « Biden a débordé de manière gênante lundi lors d’une vidéoconférence avec des professionnels de la santé en Arizona, au cours de laquelle il s’est arrêté pour complimenter une infirmière pour ses formes et son apparence jeune – et a même déclaré qu’elle ressemblait à une « première année », a rapporté le New York Post.

    Biden a fait quelques unes de ses pitreries effrayantes lorsqu’il a répondu à la description détaillée de l’infirmière responsable des injections de COVID-19 en lui demandant son âge ».
  • Le Sénat confirme qu’un non-vétéran dirigera le département des anciens combattants de Biden. Lundi, le Sénat a approuvé la nomination de Denis McDonough au poste de secrétaire aux Affaires des anciens combattants du président Joe Biden par un vote de 87 à 7. McDonough, 51 ans, n’a jamais servi.
  • La « Guilde des acteurs de cinéma » d’Hollywood interdit Trump pour « antagonisme », quelques jours après qu’il ait démissionné !

    La Screen Actors Guild – Fédération américaine des artistes de la télévision et de la radio (SAG-AFTRA) a annoncé que Donald Trump qui a démissionné et ne fait plus partie des listes, a tout de même été officiellement rayé des listes.
  • Suite à la décision du président Joe Biden de détruire le pipeline Keystone XL, plus de 200 écologistes souhaitent maintenant que Biden détruise le pipeline d’accès au Dakota.
  • Cancel Culture en échec grâce à la prise de conscience du pouvoir du peuple : Les ventes de disques de Morgan Wallen sont montées en flèche malgré un ouragan médiatique visant à dénoncer le chanteur de musique country pour un incident au cours duquel Wallen aurait dit le mot « nègre » après une soirée arrosée.

    Mercredi dernier, au plus fort de la controverse, les ventes de Wallen ont augmenté de 1 220 %.
  • Dershowitz : « Le Sénat ne peut pas violer la Constitution pour condamner Trump »
  • Le président Joe Biden prévoit de révoquer les Houthis de la liste des organisations terroristes, et d’acheminer de « l’aide humanitaire » dans les zones contrôlées par le groupe.
  • Selon de nouvelles estimations, près de cinq millions d’enfants nés aux États-Unis d’étrangers en situation irrégulière, ayant obtenu la citoyenneté américaine à la naissance, résident désormais dans le pays.
  • L’administration Biden va réduire les expulsions d’étrangers en situation irrégulière condamnés pour conduite en état d’ivresse. En quoi cela profite-t-il aux citoyens américains ?
  • Le sénateur Tom Cotton a critiqué le président Biden, dont les collaborateurs ont annoncé qu’ils allaient réduire au minimum les expulsions de dealers immigrés illégaux pris en train de dealer de la drogue.
  • Selon Tom Cotton, Biden envisage d’exiger des Américains qu’ils passent des tests de dépistage du coronavirus avant de voyager, et les clandestins seront exempts de cette obligation.
  • Surpris ? Nancy Pelosi a enfreint sa propre règle qui oblige les représentants à passer par des détecteurs de métaux pour entrer au Congrès, a déclaré le député Rodney Davis.
  • Robinhood App poursuivi par les parents d’un investisseur qui s’est suicidé.

    Alex Kearns, 20 ans, s’est suicidé le 12 juin. Ses parents poursuivent aujourd’hui l’application Robinhood contre les circonstances qui ont conduit à son suicide.
  • Les Démocrates du Connecticut tentent à nouveau de réglementer les centres confessionnels contre l’avortement avec un projet de loi qui accuse les centres « d’être trompeurs ».
  • Les Etats-Unis rejoignent les dictateurs, les criminels de guerre et les tyrans qui dirigent le Conseil des droits de l’homme des Nations unies, en renversant une autre décision de bon sens de Trump.
  • Candace Owens, co-fondatrice de Blexit, envisage de se présenter à la présidence.

    La commentatrice politique et auteur Candace Owens dont Dreuz a souvent parlé, co-fondatrice du mouvement « Blexit » qui encourage les Noirs à quitter le Parti Démocrate, a annoncé qu’elle envisageait de se présenter aux élections présidentielles.
  • Vingt-quatre juges fédéraux démissionnent, la plupart dans le but de donner au président Biden la possibilité de nommer des remplaçants extrémistes,
  • Marjorie Taylor Greene à Newsmax TV : « mon temps libre sera utilisé pour façonner le GOP »

    La députée Marjorie Taylor Greene a déclaré à Newsmax TV qu’elle utilisera le temps libre qui lui reste avec la perte des missions des commissions de la Chambre pour « façonner le Parti Républicain ».
  • La proposition de Biden d’augmenter le plafond de réinsertion des réfugiés illégaux pour l’année fiscale 2021 à 62 500 tourne et contredit la loi sur les réfugiés de 1980.
  • Un juge a mis fin à certaines des politiques extrémistes du Juge Gascón, procureur du district de Los Angeles financé par Soros. George Gascón ne sera pas en mesure de mettre en œuvre certaines de ses politiques radicales de « réforme de la justice pénale » – pour l’instant.
  • Le Pentagone a révélé que le coût de la présence de milliers de membres de la Garde nationale dans la capitale du pays est estimé à 483 millions de dollars. La raison de cette présence militaire est destinée d’une part à convaincre les Américains que les suprémacistes blancs représentent une menace terroriste majeure en capitalisant ad-vitam aeternam sur l’émeute du Capitole du 6 janvier afin de faire durer la justification de la répression que certains progressistes veulent mettre en place, et à relier les 74 millions d’Américains qui ont voté pour Trump au 6 janvier. Autrement dit, si vous avez voté pour Trump, vous êtes complice de l’émeute du 6 janvier, et c’est à cause de vous que la Garde nationale a toujours plusieurs milliers d’hommes à Washington.
  • Vivek Murthy, le choix du président Biden comme ministre de la Santé, a encaissé l’année dernière plus de deux millions de dollars en « conseils » sur la pandémie.
  • Le shérif A.J. Louderback du comté de Jackson (Texas) a déclaré qu’un récent mémo du secrétaire intérimaire du département de la Sécurité intérieure de Biden, David Pekoske, est « essentiellement une annulation de la police des frontières et de l’immigration (ICE) par mémo », et les personnes qui ont été détenues parce qu’elles sont dans le pays illégalement sont libérées – « sans même être testées au coronavirus ».
  • Donald Trump et son équipe juridique sont satisfaits de l’accord conclu entre les Républicains et les Démocrates du Sénat sur le cadre du prochain procès d’impeachment, a déclaré le bureau de Trump dans un communiqué.

« Nous apprécions le fait que les dirigeants républicains du Sénat aient défendu avec fermeté le droit à une procédure régulière et aient mis en place une structure conforme à la norme », indique la déclaration.

« Ce processus nous donnera l’occasion d’expliquer aux sénateurs pourquoi il est absurde et inconstitutionnel d’organiser un procès de mise en accusation contre un citoyen privé ».

Cette déclaration intervient après que le leader de la majorité au Sénat, Chuck Schumer (D-N.Y.), ait annoncé que la chambre haute était parvenue à un accord bipartite sur la manière dont le procès pour mise en accusation se déroulera, un jour avant le début de la procédure.

Lundi 8 février 2021

  • Le président américain Joe Biden et la première dame Jill Biden ont été hués lors de leur déclaration préenregistrée diffusée juste avant le match du Super Bowl.
  • Apparition de Donald Trump à Mar-A-Lago pour la soirée du SuperBowl :

© Team 100 jours pour Dreuz.info.