Q SCOOP – Fox News et S.Hannity déclare que l’ordinateur de Biden va « choquer l’âme de la nation ».


Hannity avertit que le contenu de l’ordinateur portable de Hunter Biden va « choquer l’âme de cette nation ».

Publié le 12.01.2021 par Yael Halon | Fox News


L’animateur de Fox News en prime-time, Sean Hannity, a déclaré lundi que le contenu de l’ordinateur portable de Hunter Biden allait « choquer l’âme de la nation », citant « de nombreuses sources crédibles » proches du sujet.

L’animateur de « Hannity » a fait ce commentaire lors de son monologue d’ouverture lundi soir. Hannity avait dénoncé la censure de Big Tech suite à la récente suspension des comptes des médias sociaux du président Trump. Hannity a déclaré que cette décision ne l’avait pas surpris après que la diffusion du reportage du New York Post sur les courriels accablants de Hunter Biden pendant la campagne de l’élection présidentielle de 2020 ait été restreinte.

« Dans les semaines qui ont précédé l’élection, Twitter, Facebook et beaucoup de ces sociétés ont essayé de bannir, de ne pas vous laisser voir ce qui s’est avéré être un rapport précis du New York Post sur les documents salaces sur l’ordinateur portable de Hunter Biden », a-t-il dit.

« Au fait, les démocrates, la foule des médias, Big Tech, bouclent leur ceinture », a prévenu l’animateur. « J’ai de nombreuses sources crédibles qui me disent que le contenu de cet ordinateur portable sera dévastateur pour les Biden et les Démocrates ». On m’a dit que c’est plus que mauvais ».

Hannity a déclaré que le contenu de l’ordinateur portable du jeune Biden, qui a été en possession du FBI, va « choquer l’âme de la nation ».

Hunter Biden a confirmé à la fin de l’année dernière qu’il faisait l’objet d’une enquête fédérale pour ses « affaires fiscales » concernant ses transactions commerciales à l’étranger. Le FBI est depuis lors en possession de son ordinateur portable, qui contiendrait des courriels révélant des détails sur ses intérêts commerciaux à l’étranger, notamment des contacts en Ukraine et en Chine.

« Nous verrons dans les mois à venir où tous ces groupes se positionneront sur des questions comme l’ordre public, la mise en accusation », a déclaré Hannity « et qui sait, peut-être même le 25e amendement« .

Page 1 et 2 du texte du XXVe amendement.

« Section 1. En cas de destitution, décès ou démission du président, le vice-président deviendra président.

Section 2. En cas de vacance du poste de vice-président, le président désignera un vice-président qui entrera en fonction dès que sa nomination aura été approuvée par un vote majoritaire des deux Chambres du Congrès.

Section 3. Si le président fait parvenir au président pro tempore du Sénat et au président de la Chambre des représentants une déclaration écrite leur faisant connaître son incapacité d’exercer les pouvoirs et de remplir les devoirs de sa charge, et jusqu’au moment où il les avisera par écrit du contraire, ces pouvoirs seront exercés et ces devoirs seront remplis par le vice-président en qualité de président par intérim.

Section 4. Si le vice-président, ainsi qu’une majorité des principaux fonctionnaires des départements exécutifs ou de tel autre organisme désigné par une loi promulguée par le Congrès, font parvenir au président pro tempore du Sénat et au président de la Chambre des représentants une déclaration écrite les avisant que le président est dans l’incapacité d’exercer les pouvoirs et de remplir les devoirs de sa charge, le vice-président assumera immédiatement ces fonctions en qualité de président par intérim. Par la suite, si le président fait parvenir au président pro tempore du Sénat et au président de la Chambre des représentants une déclaration écrite les informant qu’aucune incapacité n’existe, il reprendra ses fonctions, à moins que le vice-président et une majorité des principaux fonctionnaires des départements exécutifs ou de tel autre organisme désigné par une loi promulguée par le Congrès ne fassent parvenir dans les quatre jours au président pro tempore du Sénat et au président de la Chambre des représentants une déclaration écrite affirmant que le président est incapable d’exercer les pouvoirs et de remplir les devoirs de sa charge. Le Congrès devra alors prendre une décision ; s’il ne siège pas, il se réunira dans ce but dans un délai de 48 heures. Si, dans les 21 jours qui suivront la réception par le Congrès de cette dernière déclaration écrite, ou dans les 21 jours qui suivront la date de la réunion du Congrès, si le Congrès n’est pas en session, ce dernier décide par un vote des deux tiers des deux Chambres que le président est incapable d’exercer les pouvoirs et de remplir les devoirs de sa charge, le vice-président continuera à exercer ces fonctions en qualité de président par intérim ; dans le cas contraire, le président reprendra l’exercice des dites fonctions. »


Source