Q INFOS – Débriefing rapide du 20 Nov sur la Situation au USA.

Vendredi 20 novembre

Traduction: « L’élection est loin d’être terminée »
  • 22h08 : Cette fois la bonne ? Le secrétaire d’État de Georgie a officiellement certifié les résultats des élections. Le gouvernement Kemp annoncera lors d’une conférence de presse dans une heure qu’il ajoutera sa certification comme l’exige la loi de l’État.
  • 21h56 : la chasse aux boucs-émissaires est ouverte pour cacher les vrais coupables : Le directeur des élections du comté de DeKalb, Géorgie, a été licencié après la série « d’erreurs » découvertes dans la vérification des bulletins de vote.
  • 21h52 : Un avocat de Philadelphie pour la campagne du président Trump a fait l’objet de chantage et a été menacé. En conséquence, il a abandonné un procès en Pennsylvanie en début de semaine. De plus, il a été placé sous protection policière officielle après avoir reçu des menaces. Le droit à un procès et à un avocat est un droit fondamental, que des fascistes veulent retirer au président des Etats-Unis.
  • 21h50 : Tweet du président Trump sur l’opacité et la fraude des élections de Georgie :

Le gouverneur de Géorgie, et le secrétaire d’État, refusent de nous laisser examiner des signatures qui exposeraient des centaines de milliers de bulletins de vote illégaux, et donnerait au Parti républicain et à moi-même, à David Perdue, et peut-être à Kelly Loeffler, une GRANDE VICTOIRE…

  • 21h36 : La Chambre de Pennsylvanie vote à une large majorité de 112 voix contre 90 pour un audit – et pas un recomptage – des élections de 2020 en invoquant une « litanie d’incohérences » et la confusion parmi les électeurs.

    La résolution n’a pas besoin d’être approuvée par le gouverneur démocrate Tom Wolf ou par le Sénat de l’État.
    Il n’y a pas de limite au montant que la commission peut consacrer à l’étude.

    L’avocat principale de Donald Trump, l’ex-procureur des Etats-Unis Rudy Giuliani, a déclaré avoir les preuves que Trump a remporté l’Etat par 300 000 votes.
  • 21h28 : Le Département d’État de Pennsylvanie va conduire un audit de « limitation des risques » dans le cadre d’un programme pilote visant à appliquer des outils statistiques qui permettront de mesurer d’éventuelles interférences dans les élections. Cet audit portera sur des données provenant de chaque comté.
  • 21h24 : Une femme de Géorgie témoigne avoir vu la destruction de bulletins de vote par une entreprise de déchiquetage. Elle a appelé la police, et filmé une entreprise de déchiquetage et de recyclage détruisant des preuves au bureau des élections dans le comté de Cobb.
  • 21h08 : La Georgie a de nouveau décertifié les résultats des élections. Brad Raffensperger, le secrétaire d’État républicain, a déclaré qu’il s’attendait à ce que la certification soit terminée plus tard vendredi.
  • 20h38 : Le président Trump continue à poursuivre sa tentative d’inverser les résultats de l’élection. Il a invité les principaux dirigeants Républicains du Michigan à le rencontrer à la Maison-Blanche.
  • 17h41 : Concernant la fraude électorale, les médias disent que c’est une conspiration. La bonne façon de lutter contre la conspiration est de prouver qu’il n’y en a pas. Refuser d’enquêter comme ils le font, c’est reconnaître qu’il y a une conspiration, et qu’ils ne veulent pas risquer de la découvrir.
  • 17h08 : CNN acquiert les droits du documentaire sur Joe Biden « Le président en attente ». Le vrai titre devrait être : « mutation : la presse pas de prédateur de Trump à lèche-cul du président en attente ». Pensez-vous que le documentaire parlera d’Hunter Biden et des révélations trouvées sur son disque dur ? Ou des aveux du PDG de sa société ?
  • 17h01 : Voilà qui ne va pas plaire à la presse, qui s’est montrée la pire ennemi de ceux qui veulent en savoir plus sur la fraude : Un élu Démocrate de Géorgie, Hank Johnson, a déclaré que l’effacement du disque dur d’un serveur « semble être une destruction délibérée et préméditée de preuves » par les responsables électoraux, ajoutant que « les électeurs de Géorgie devraient être aussi outrés que moi ». Cela se passait le 7 juillet. Un serveur informatique essentiel pour un procès contre des responsables électoraux géorgiens avait été effacé juste après le dépôt de la plainte, avait appris The Associated Press.
  • 16h39 : Virginie, une autre affaire de clé USB : La démocrate de Virginie Abigail Spanberger a pris la tête de la course aux élections législatives après la découverte d’une clé USB mal étiquetée après la fermeture des bureaux de vote.
  • 16h33 : voilà qui ne va pas arranger leurs affaires, ni les soupçons : les dirigeants des machines de vote Dominion étaient convoqués à une audition du congrès de Pennsylvanie vendredi matin. Devinez ce qu’il s’est passé ? Ils ont refusé de se présenter.
  • 13h53 : Pendant la conférence de presse, Sidney Powell, Rudy Giuliani et Jenna Ellis ont donné aux Américains les preuves d’une fraude électorale de grande envergure, y compris des centaines de témoignages, certains venant de Démocrates, qui ont signé des déclarations sous serment sous peine de parjure.

    Commentaire des médias présents et non présents à la conférence de presse : Giuliani transpirait et il avait une trace noire sur la joue. Ca c’est du journalisme ou je m’y connais pas.
  • 12h36 : 47% des électeurs Américains considèrent que Joe Biden a volé l’élection :
    • Démocrates – 30% – 20% disent très probable
    • Non affiliés – 39% – 29% disent très probable
    • Républicains – 75% – 61% disent que c’est très probable
    • Tous les électeurs – 47% – 36% disent très probable
  • 11h36 : Sur Fox News, Victor D. Hanson, du Hoover Institute, suggère que les organismes de sondages étaient soit corrompus, soit incompétents, et qu’ils essayaient d’améliorer la participation des Démocrates ou de supprimer les électeurs Républicains. Pour Dreuz, les sondeurs sont supposés rapporter l’opinion des gens, pas l’influencer, ce qu’ils ont fait.
  • 09h24 : Si ça c’est pas une preuve de corruption, je ne sais pas ce qu’est la corruption : L’employé électoral de Géorgie qui a révélé 2 600 bulletins de vote non comptés a été licencié. Licencié pour avoir protégé la démocratie et le droit fondamental à voter !
  • 07h10 : La secrétaire d’État du Michigan, une anti-Trump et extrémiste autoritaire qui impose aux concitoyens des règles covid extrêmement liberticides, déclare que les deux Républicains qui ont été menacés, intimidés et harcelés, y compris menaces sur leurs familles NE PEUVENT PAS ANNULER leur vote de certification…
  • 05h02 : Une majorité d’électeurs – dont plus de 30 % de Démocrates – affirment que si Biden devient président, un conseiller spécial – comme Mueller dans la la collusion russe – devrait enquêter sur les allégations de corruption dans les affaires de sa famille en Chine et en Ukraine, selon un nouveau sondage de Scott Rasmussen.
  • 04h49 : Dans une déclaration sous serment, un éminent mathématicien a relevé jusqu’à 100 000 fraudes sur des bulletins de vote de Pennsylvanie.

Matt Braynard, le directeur de Voter Integrity Project, qui a dirigé l’enquête, a déclaré que les conclusions de Miller sont « indicatives d’un type de problème que nous voyons non seulement en Pennsylvanie mais dans beaucoup d’autres Etats qui déterminent l’issue de cette élection ».

« Nous partageons nos données pour les autres États afin que le professeur Miller puisse mener une analyse similaire sur eux », a-t-il déclaré. 

« J’attends avec impatience de voir les résultats ». 

  • 04h49 : Le président de la Commission électorale fédérale, Trey Trainor, déclare que la nouvelle analyse du professeur Steven Miller « ajoute aux conclusions selon lesquelles un certain niveau de fraude électorale a eu lieu lors de l’élection de cette année ».
  • 04h10 : Un juge de Pennsylvanie a décidé que 2 349 votes par procuration dans le comté d’Allegheny où les électeurs n’ont pas daté leur déclaration sont invalides, renversant ainsi un juge d’une cour inférieure.

© Team 100 jours pour Dreuz.info.