Q VIDEOS – Biden courtise les « seniors » en Floride, Trump retrouve les foules.

Drapeau des États-Unis

Cela se produit et les faux médias le savent. Ils ne partageront tout simplement pas ça. Assurez-vous de partager ceci.

Nous sommes les nouvelles maintenant!

D.Trump retrouve les foules.





A 21 jours du scrutin, Donald Trump espère combler son retard en sillonnant l’Amérique, alors que déjà dix millions d’électeurs ont déposé leur bulletin de vote anticipé. Affichant une forme indéniable une semaine après sa sortie de l’hôpital, il a retrouvé lundi les estrades en Floride, devant une foule enthousiaste, où peu portaient un masque. 

« Je l’ai eu. Maintenant, ils disent que je suis immunisé. Je me sens si puissant! », a-il lancé à propos du nouveau coronavirus. 

Il a de nouveau ironisé sur l’ex-bras droit de Barack Obama qu’il surnomme « Sleepy Joe » (« Joe l’endormi »), en assurant qu’il n’attirait « presque personne ».

« Si je faisais seulement une de ces choses, je serais disqualifié », s’est indigné le président sur Twitter. « Mais avec lui, c’est juste qu’il est Sleepy Joe ». 

Mitt Romney, ex-candidat républicain à la Maison Blanche et critique habituel de Donald Trump, a eu des mots durs pour le président mardi, appelant les deux candidats à baisser le ton du « marasme abominable, injurieux et empli de haine » qu’est devenu le débat politique. 


Hier aussi ! Biden courtise les « seniors » en Floride,

Biden Son-In-Law Advising Campaign While Investing In Firms That Could Profit Off New Covid Policies

Au lendemain du retour en meeting d’un Donald Trump « en pleine forme » mais devancé dans les sondages, Joe Biden va mardi en Floride parler aux « seniors », un groupe essentiel d’électeurs dans cet Etat-clé qui pourrait décider de la victoire pour la présidentielle dans trois semaines.

A 77 ans, la forme physique et mentale du candidat démocrate à la Maison Blanche est encore remise en cause, après qu’il a fait de nouvelles déclarations embrouillées. Le président républicain, 74 ans, se dit, lui, remis et « immunisé » contre le Covid-19, onze jours après son diagnostic positif.

Mais Joe Biden mène de loin dans les sondages à l’échelle du pays (+10 points de pourcentage selon le site RealClearPolitics). Et l’ancien vice-président de Barack Obama a également l’avantage sur Donald Trump, quoique plus réduit, dans les Etats-clés qui, comme la Floride (+3,7 points), pourraient faire basculer l’élection présidentielle du 3 novembre. 

Il se présente même dans le « Sunshine State » fort de sondages montrant que les électeurs plus âgés le soutiennent désormais en majorité. Un atout crucial puisque les plus de 65 ans avaient voté en majorité pour Donald Trump en 2016. Suite ici


Première diffusion il y a 21 heures

DÉCLARATION : Un dénonciateur dépose des preuves irréfutables, Biden, Obama, Hillary EXECUTED Seal Team 6, Preuve audio

Anna Khait se joint à Gary Franchi pour diffuser son bombshell tweet qui devient viral sur le web. « BREAKING : Allen Harrow Parrot (dénonciateur de la CIA) raconte à Charles Woods (père de Tyrone Woods tué à Benghazi) qu’Obama et Biden ont envoyé 152 milliards de dollars à l’Iran pour couvrir la mort de la Seal Team 6. Allen a dit que TOUTES les preuves seront dévoilées : documents et audio ». Elle a entendu l’audio et cela implique de hauts responsables d’Obama.


Source : Boursorama