Q SCOOP – Le FBI a déclassifié des documents, 324 pages de trafic d’enfants.


The Finders:

Le FBI a déclassifié un ensemble de documents de 324 pages à propos d’une organisation de trafic d’enfants internationale nommée « The Finders » aidée et couverte par la CIA qui kidnappait des enfants, les torturait et accomplissait même des rituels sataniques.

(Voir les PDF en fin d’article)


Avant tout, présentons ces fameux « Finders » :

à première vue il s’agit d’une communauté au mode de vie alternatif comme il en existe beaucoup aux USA. La réalité est qu’il s’agit d’une organisation sectaire aux pratiques pédophiles.

Commençons avec l’affaire McMartin : 460 enfants d’une école de Los Angeles affirment avoir été victimes de viols et d’abus sexuels dans les années 80. Le FBI nous apprend qu’un réseau entier de tunnels a été découvert sous cette école…Pour rappel, chaque année aux USA, plus de 100 000 enfants disparaissent sans laisser de trace. La plupart de ces disparitions ne sont même pas recensées. Un trou noir. Les informations sur cette organisation sont très floues.

Aucune condamnation connue, pas de page wikipedia, aucun chef publiquement désigné bien que ce groupe possède une structure très pyramidale. Les mères des enfants abusés par ce groupe provenaient de différents horizons « philosophiques ». Mais toutes avaient en commun leur silence dans les affaires de pédophilie. La plupart ont nié les sévices subis par leurs enfants.

Complices ou manipulées… ?


Image
Image

Outre les abus sexuels, le groupe a commis plusieurs rituels sataniques qui consistaient à sacrifier des animaux à côté d’enfants. Des photos existent. L’excuse des mères ? C’était une expérience pédagogique dans le cadre d’un cours.


Image

En février 1987, deux hommes de la secte ont été interrogés par la police. Ils partaient pour le Mexique en compagnie de plusieurs enfants à l’allure très négligée et inquiétante. On les a soupçonnés de produire de la pédopornographie. Ces lignes sont extrêmement troublantes.


Image

La CIA est soupçonnée d’avoir entravé l’enquête de la police. Elle serait aussi liée aux Finders par une mystérieuse entreprise de cybersécurité.


Image

Les agents du FBI chargés de l’enquête n’ont jamais pu aller jusqu’au bout à cause de cellules de contre-espionnage du FBI qui étaient de connivence avec la CIA. Les Finders n’ont JAMAIS été démantelées. Ils pourraient troujours exister à l’heure actuelle.


Image

La conclusion est assez dingue. Cette affaire des Finders pourrait être au croisement d’autres grands scandales pédophiles et de trafic d’êtres humains :

école McMartin voire même affaire Epstein…

Nous ne pouvons continuer cet article car La documentation est très dense mais aussi très floue en plus d’être partiellement censurée. Nous vous avons retenu quelques images mais sachez juste ça : la pédophilie de réseau est une réalité. Des milliers d’enfants disparaissent partout. Et c’est eux qui les retiennent.

Pour finir, renseignez-vous sur le réseau de Zandvoort. Ce documentaire est excellent et c’est l’une des rares sources sur ce scandale étouffé dans toute l’Europe :

Dans tous les dossiers de pédocriminalité et de disparitions d’enfants, le nom de « Zandvoort » n’est jamais très loin, telle une hydre, un serpent de mer… Fantasme? Non. Contrairement au Loch Ness, les CD Rom de Zandvoort ont l’affreux mérite d’exister. Preuve irréfutable d’un trafic épouvantable de photos et de vidéos d’enfants violés, martyrisés. Cette enquête, ou plutôt cette quête de vérité (et si possible un jour de « justice ») vous conduit dans un monde dont on ne ressort pas indemne, loin de là.

The Finders Part 01 of 03


The Finders Part 02 of 03


The Finders Part 03 of 03


Source 1: FBI

Source 2: Karl Zéro Absolu