Q SCOOP – Québec: Plusieurs milliers de personnes manifestent

Drapeau du Canada

Plusieurs milliers de personnes manifestent au #Québec contre l’imposition du port du #masque dans les écoles pour la rentrée scolaire. #Canada#COVIDー19#COVID19



Une autre manif antimasque à Québec

Arnaud Koenig-Soutière Publié le 23 Août 2020

Une autre manifestation antimasque, cette fois rassemblant plus de 2000 personnes, s’est déroulée dans le secteur de la Haute-Ville de Québec, dimanche midi, pour dénoncer l’imposition du port du couvre-visage dans les écoles.

• À lire aussi: Port du masque: plusieurs centaines de personnes réclament le droit de choisir à Saguenay

Photo Agence QMI, Guy Martel

Le rassemblement s’est déroulé sous la forme d’une marche sur le coup de midi jusqu’au milieu de l’après-midi. Les manifestants ont pris le départ près du Musée national des beaux-arts, pour ensuite déambuler sur la Grande Allée. Ils ont terminé leur parcours devant l’hôtel du Parlement, où plusieurs allocutions contestataires ont été prononcées par des personnes issues du milieu de la santé et de l’éducation.

Photo Agence QMI, Guy Martel

C’est notamment le cas de l’ex-médecin de famille Robert Béliveau, qui a renchéri sur les propos de l’ancien animateur radio d’Éric Duhaime, coorganisateur du rassemblement, disant que les médecins sont « bâillonnés » par le Collège des médecins.

« On est bâillonnés actuellement, mais je pense qu’il y a beaucoup de gens qui vont aller au-delà du bâillon et s’exprimer, de plus en plus. […] La science, c’est l’art de douter, c’est l’art de questionner, pas d’imposer des solutions », a déclaré M. Béliveau devant les milliers de personnes.

Photo Agence QMI, Guy Martel

La police de Québec a indiqué que le déplacement s’est déroulé « dans le bon ordre ». La Grande Allée a été paralysée durant quelques dizaines de minutes pour permettre à la manifestation de suivre son cours.

« Une vie d’esclave »

Si la marche se veut officiellement une manifestation contre le port obligatoire du masque dans les écoles, de nombreux slogans complotistes étaient en évidence. 

« Je préfère vivre une journée libre que vivre toute une vie d’esclave », pouvait-on lire sur une pancarte portée par une manifestante. L’homme qui marchait devant elle arborait par ailleurs un chandail dénonçant une « fausse pandémie », tandis que des articles à l’effigie du président américain Donald Trump se faisaient voir.

Contrairement à la manifestation du 26 juillet, plusieurs familles se trouvaient parmi la foule. Sarah Jobin, flanquée de ses enfants de 6 et 4 ans, appréhende aussi la rentrée pour son aîné, atteint d’un trouble du spectre de l’autisme : « Pour lui, les visages sont déjà flous, même sans masque. Ça risque d’être difficile de voir les amis à l’école ».

Photo Agence QMI, Guy Martel

Rappelons que le port du masque sera obligatoire pour les personnes de 10 ans et plus dans les transports en commun, dans les lieux publics fermés ou partiellement couverts et dans les écoles à partir de la 5e année du primaire à compter de lundi. 

Photo Agence QMI, Guy Martel

L’événement de dimanche était organisé par l’ancien animateur radio Éric Duhaime et l’ex-chef d’antenne Josée Turmel. Cette dernière a été particulièrement active dans les derniers mois au sein des sphères complotistes.


Source : Journal du québec