Q INFOS – QFS et l’or sont la fin de l’esclavage !!

Le Nouveau Système Financier Quantique arrive !

C’est la Fin du Système Financier Frauduleux qui imprime de l’Argent à partir de Rien et rend Esclave par la Dette !



La fondation de la société sera ébranlée.

Un groupe «Q» tout-puissant, omniscient mais anonyme.

L’équipe Trump navigue avec des instructions données.

Soyez convaincus; le président Trump n’est pas un outil de l’État profond (Deep State=DS).

Le contrôle satanique du Deep State est le résultat d’une conspiration organisée à long terme.

Q


Par Peter B. Meyer

L’argent adossé à la dette est un crime contre l’humanité

Dans la société actuelle, non seulement les gens du monde entier considèrent comme acquis que le papier est de l’argent, mais aussi qu’il devrait en être ainsi. Ce qui est absurde !
Il y a des centaines d’années, lors de leurs voyages, les gens acceptaient des billets de banque appelés « chèques de voyage » parce qu’ils savaient que la réputation des banques qui les émettaient était bonne. Une fois arrivé, une banque locale, qui connaissait la réputation de la banque qui avait émis vos billets, pouvait vous émettre de nouveaux billets en monnaie locale, etc.

Il n’y avait pas d’autorité centrale pour certifier ces billets.


Mais aujourd’hui, les gens ne pensent plus de cette façon.

Ils pensent qu’il faut un gouvernement pour garantir la valeur de l’argent. Or, la monnaie réelle repose sur des caractéristiques naturelles, comme le fait qu’elle soit intrinsèquement précieuse, durable, divisible, uniforme, portable, rare et largement acceptée ; ces caractéristiques sont essentielles pour qu’un moyen de paiement devienne un étalon honnête de paiement largement accepté, ce qui n’est pas le cas des monnaies émises par les banques centrales.


Au contraire, l’or a toujours eu de la valeur, car la dette actuelle est le fardeau de quelqu’un d’autre, avec des promesses peu fiables, qui pourraient ne pas être honorées. L’argent adossé à une dette est un crime contre l’humanité. C’est une invention de Mayer Rothschild, fondée sur le fait que l’argent est un flux d’énergie, appelé en fait monnaie, qui est généré à partir de matières premières, de biens et de services, dans lequel le travail des gens est la clé de toute activité sur Terre. Afin d’obtenir un monopole sur toute l’énergie sur Terre, les Rothschild ont développé dans le monde entier un système de travail servile en émettant de l’argent de la dette par le biais de leur système de banque centrale privée, qui a infiltré tous les gouvernements.
Ce flux d’énergie crée pour eux une puissante opportunité de première grève dans le domaine du contrôle financier et économique. Grâce à leur contrôle sur le flux d’argent de l’énergie et à la corruption de tous les gouvernements, ils ont légalement fait égaliser leur argent de la dette sans valeur avec l’argent de l’énergie des gens, ce qui est une fraude scandaleuse en soi. Cela a permis aux changeurs de monnaie illégaux de Rothschild d’escroquer tous les étrangers de leur précieuse production d’énergie, au seul profit des initiés. L’argent créé à partir de rien, adossé à des dettes, ne devrait pas être autorisé à acheter des objets de valeur, car il s’agit d’une fraude pure et simple. Mais tant que l’illusion est maintenue, l’argent de la dette a de la valeur, et nous, les moutons, croyons en cette fantaisie, c’est la raison pour laquelle cette fraude continue.


Le problème fondamental de l’impression de la monnaie !

Le problème fondamental de l’impression de la monnaie est qu’elle peut donner aux gens plus de monnaie, mais elle ne peut pas les rendre plus riches. La vraie richesse exige une vraie croissance, une vraie épargne, un vrai investissement, du travail, du temps, de l’innovation, de l’autodiscipline et toutes les autres choses qui ont fait de l’économie une telle puissance au départ.
Mais la fausse monnaie, d’un autre côté, encourage la spéculation, la connivence, la corruption, ce qui finit par condamner l’empire au statut de tiers-monde. Détruire l’économie réelle, car elle dépend des épargnants, des travailleurs, des innovateurs, des investisseurs à long terme et des entrepreneurs disciplinés, qui sont trompés par les banques centrales et leur gouvernement.


Accélérer le déclin du monde.

Comme, chaque empire a besoin d’une monnaie forte et fiable. En imprimant des billions de fausses monnaies, les banques centrales poussent leur empire vers le bas de la colline. Cela invite à la corruption. Dans une économie réelle et honnête, ce que vous obtenez dépend de ce que vous donnez. Les gens doivent gagner leur argent. Dans une économie d’impression de monnaie, la richesse va à ceux qui sont liés au pouvoir. La longue marche descendante a probablement commencé en janvier 2000, avec l’effondrement de la bourse.


À l’époque, 40 onces d’or suffisaient pour acheter toutes les actions du Dow.

Aujourd’hui, il n’est plus qu’à un peu moins de 15 onces, malgré des prix en dollars beaucoup plus élevés. En termes d’or réel, les industries du capital valent à peine un tiers de ce qu’elles valaient il y a 20 ans. Lorsqu’une économie de banque centrale se contracte, elle crée automatiquement une pénurie de nouvelles dettes, donc aussi de l’argent disponible pour la dette. Il en résulte une diminution de la circulation de l’argent de la dette, c’est-à-dire un manque d’argent disponible, autrement dit de liquidités.Par conséquent, c’est la fin du système financier mondial actuel de la dette monétaire. l ‘ensemble du système monétaire – par conception – se détruit intentionnellement. L’impression excessive d’argent de la dette est arrivée à son stade final d’autodestruction, car la dette dans le monde est devenue si excessive que le système de crédit est passé en mode inverse, et maintenant le paradoxe se produit ; il n’y a plus de liquidité pour rembourser la dette !


La reflation n’est plus possible et les déflationnistes ont raison.

Ils ont raison en ce qui concerne un système de crédit fonctionnant à l’envers avec une boucle de rétroaction négative, alimentant une spirale de mort déflationniste. C’est une chose de tromper les investisseurs avec l’assouplissement quantitatif (QE = Quantative Easing) et les taux d’intérêt frauduleux. C’en est une autre de déverser des billions d’argent par hélicoptère sur ce qui reste de l’économie de la rue principale. Dans le premier cas, cela se traduit par une hausse des cours des actions. Tout le monde est content. Dans le second cas, les gens obtiennent des prix à la consommation plus élevés. Cela ne rend personne heureux !


L’or nous sauve la vie !

Le résultat est une catastrophe économique provoquée par l’homme. Personne ne sait combien elle coûtera, en termes de production réelle seulement. Mais les estimations actuelles tournent autour de 10.000 milliards de dollars. Sans compter les dommages économiques causés par les plans de sauvetage des banques centrales et l’impression de la monnaie, ou les pertes sur les marchés des actifs. Les actions à elles seules ont diminué d’environ 5.000 milliards de dollars depuis début février. La plupart des gens n’ont plus d’or du tout. Dommage pour les pauvres fous.
L’or va redevenir de l’argent au cours de notre vie, tout simplement par nécessité. Mais cela ne peut se faire qu’à des prix plus élevés, puisqu’à l’heure actuelle, seuls quelque 6 milliards d’onces sont disponibles en surface pour la vente dans le monde entier. Après l’effondrement du système actuel, comme l’a fait tout système de monnaie de papier dans le passé, une certaine forme d’argent devra le remplacer, et ce sera presque certainement de l’or. Lorsque les gens se réveilleront et réaliseront que la plupart des banques et des gouvernements sont corrompus mais aussi en faillite, ils se jetteront sur l’or, comme ils l’ont fait pendant des siècles.


L’or augmentera d’un multiple de sa valeur actuelle.

Attendez-vous à une hausse de 200 % par rapport aux niveaux actuels, au minimum. Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles l’or pourrait connaître un gain vraiment important.
Et en termes réels, pas seulement par rapport au papier-monnaie. Au XIXe siècle, le « papier-monnaie » était appelé billets de banque.

Pourquoi ?

Parce qu’il s’agissait en fait de billets de votre banque représentant une certaine quantité d’argent réel en dépôt. Les gens portaient ces chèques parce qu’ils étaient beaucoup plus pratiques pour les grosses sommes d’argent que les coffres d’or. Les « billets de banque de la Banque centrale » d’aujourd’hui ne sont pas des billets de banque de votre banque, car ils ne sont pas remboursables, à part les billets de banque de la Banque centrale. C’est pourquoi les substituts du papier-monnaie d’aujourd’hui sont appelés « fiat » ; ils ont une valeur intrinsèque nulle et ne sont pas remboursables, mais sont acceptés parce que le gouvernement vous mettra en prison si vous ne le faites pas. C’est un fiat accompli par la force, et non une valeur réelle reconnue par ceux qui acceptent les billets. En outre, l’or est la seule classe d’actifs qui n’est pas en même temps la dette d’une autre personne. Et dans un monde aussi instable financièrement qu’aujourd’hui, vous ne voulez pas plus que nécessaire vous accrocher à la dette d’autrui. Surtout s’il s’agit du passif d’une entité comme votre gouvernement.


La distinction entre dette et argent !

Les gouvernements ne sont cependant pas les seuls à penser que la dette est de l’argent. Il semble que de nombreuses personnes qui reçoivent un tas de cartes de crédit, leur permettant de dépenser au-delà de leurs moyens, s’imaginent qu’elles ont de l’argent. Et ils pensent aussi que posséder la dette des autres – comme les obligations d’État – signifie qu’ils ont de l’argent.
Un dépôt bancaire n’est pas vraiment de l’argent liquide, c’est une dette de la banque. Une dette n’est pas toujours remboursée. L’argent, cependant, « est » tout simplement. Cette distinction est perdue pour presque tout le monde. Ne soyez pas parmi eux. Les gens devraient donc posséder de l’or et de l’argent parce que c’est de l’argent, à cause de sa sécurité, et parce que c’est une excellente spéculation. Cela protégera les gens contre la perte très rapide de la valeur de toutes les devises dans les années à venir.



L’inflation va vraiment devenir incontrôlable.

N’oubliez pas : l’argent n’est pas une dette, c’est le contraire de la dette. Toutes les monnaies de la planète sont des billets de banque centrale, et par conséquent, elles sont des dettes. Ils ne sont remboursables pour rien par leur émetteur, et il n’y a pas de limite au nombre de billets qui peuvent être créés. Ils ne représentent qu’une vague revendication contre la « bonne foi et le crédit » du gouvernement, c’est-à-dire la capacité du gouvernement à soutirer des impôts à ses sujets. Mais tous les gouvernements ont montré leur remarquable manque de bonne foi et sont actuellement engagés dans la voie de la destruction de leur crédit. Le papier-monnaie est un excellent moyen pour les gouvernements de taxer les gens indirectement, subrepticement, par le biais de l’inflation. C’est l’une des raisons pour lesquelles les banquiers centraux aiment le papier-monnaie. Mais aussi, de fausses théories économiques, comme celles de John Maynard Keynes, soutiennent que le gouvernement peut et doit non seulement se mêler de l’économie. La possibilité d’imprimer du papier-monnaie leur donne un moyen de le faire.


Le système monétaire de la banque centrale est kapout !

Entre-temps, la société a perdu plus de jeunes travailleurs que de travailleurs plus âgés.
Presque tous les jeunes, alors que l’immense majorité des gens vivent à la sueur de leur front.
C’est-à-dire qu’ils gagnent de l’argent en vendant leur temps. En fermant l’économie, elle a empêché les gens de gagner leur vie, ce qui signifie qu’elle les a empêchés de gagner la « richesse » dont les gens ont besoin pour vivre. Imposer des couvre-feux, des fermetures et des arrêts économiques à tout le monde. En fermant les écoles, il empêche les enfants d’apprendre – en supposant que les écoles remplissent une fonction utile, mais il empêche aussi les enfants de développer leur immunité qui empêchera la maladie de se propager. Les gens ne gagnent pas d’argent quand ils ne travaillent pas. Ils n’apportent aucune richesse à la société. Ils n’acquièrent aucune compétence. Le temps, leur atout le plus important, leur a été volé. Leur vie a été mise à mal. Le gouvernement arrive et leur dit : « Pas de problème, nous vous donnerons de l’argent. » Le programme de protection des chèques de paie prétend les rendre intacts en remplaçant le temps réel par de l’argent factice.


Une grande victoire ?

Bien sûr que non, ce n’est qu’une autre escroquerie. Le système monétaire de la banque centrale est kaput, cassé et obsolète. Seulement, au cours des deux dernières semaines, la Banque centrale a injecté un trillion de dollars supplémentaires dans son système pour maintenir le système bancaire criminel sur pied et en fonctionnement. Mais ils devraient savoir que cela ne durera pas longtemps avant qu’il faille encore injecter plus d’argent. Il est certain que c’est la fin du système de la monnaie fiduciaire. L’or est la seule alternative pour faire avancer l’économie populaire, en sauvant tout le monde sur Terre.


Aidez-nous à réveiller tout le monde, sans l’aide d’au moins 50 % de la population, les agents corrompus de l’État profond et leurs acolytes ne peuvent être éliminés en raison du chaos potentiel.

Maintenant que nous sommes arrivés dans l’histoire du monde à l’intersection la plus importante, notre choix déterminera le déroulement de notre avenir.

À gauche : la poursuite de la structure de contrôle du pouvoir de l’État Profond, qui entraîne l’effacement de nos libertés, comme c’est le cas actuellement avec le port de masques, la distanciation sociale et les restrictions de voyage, mettant progressivement fin à notre prospérité et écrasant notre morale.

À droite : destruction créative des gouvernements et des hommes politiques corrompus de l’État Profond, menant à la prospérité, à la liberté et à l’amitié.

Le choix le plus important jamais fait dans l’histoire de l’humanité.

Toutes les formes de richesse sous forme de dette papier et électronique vont s’évaporer en un clin d’œil, égalisant complètement les chances afin de mettre en place le GESARA avec le nouveau système monétaire soutenu par l’or/les actifs QFS (Système Financier Quantique) ; libéré de toute intervention manipulatrice.

Ce sera un tout nouvel avenir pour tous les habitants de la Terre.

Un avenir construit sur le travail, l’honnêteté et l’amitié.


Source : Final Wakeup Call