Q INFOS – Les rituels sacrificiels sur des enfants ou sur des adultes seront ils permis ?


L’AFRIQUE DU SUD ENREGISTRE LA PREMIÈRE ÉGLISE SATANIQUE Officielle.

L’image contient peut-être : 4 personnes, plein air


La première église satanique qui a été lancée en février de cette année est maintenant officiellement enregistrée en Afrique du Sud. La mission de l’église serait d’éduquer le public sur le Conseil religieux satanique et de répondre aux idées fausses courantes sur les pratiques sataniques, ainsi que d’atténuer ce qu’ils appellent la «  panique satanique  », une crainte générale que les Sud-Africains ont de tout ce qui ressemble au vaudou.

Le co-fondateur de l’église satanique en Afrique du Sud, Riaan Swiegelaar, affirme que l’enregistrement a été un processus de 4 ans, mais qu’il est maintenant terminé. L’église a un conseil composé de 7 personnes dédiées à représenter le satanisme en Afrique du Sud.

Sur les réseaux sociaux, de nombreux Sud-Africains ont exprimé leur choc et leur peur, tandis que d’autres l’ont célébré, affirmant que c’était une victoire pour la liberté de culte. L’Afrique du Sud est une république laïque conçue pour garantir des libertés pour tous. Cependant, ce concept est souvent mal compris. Le Zimbabwe, le voisin du pays, a une clause spécifique dans sa constitution qui rend illégal l’adoration du diable. Dans le passé, le pays avait même des lois qui rendaient la sorcellerie illégale: la loi sur la suppression de la sorcellerie rendait illégale la participation à des pratiques couramment associées à la sorcellerie, et interdisait également d’appeler toute sorcière illégale.

Cependant, alors que la loi sur la sorcellerie a été abolie, la loi sur le satanisme a été maintenue, sans grande résistance. Il n’est pas clair si l’Église de Satan en Afrique du Sud cherchera à augmenter son nombre de membres et à s’étendre à d’autres pays

Source:

https://petitesannoncesafrique.com/lafrique-du-sud-enregistre-la-premiere-eglise-satanique/