Q INFOS – RUPTURE: Les États-Unis «exigent que le Royaume-Uni remette le prince Andrew à comparaître devant le tribunal pour les liens de Jeffrey Epstein»

NOUS demandes royaume-UNI, les mains sur le Prince Andrew à comparaître en cour sur le virus Epstein liens »

Christopher Bucktin

Traduction de la page MIRROR google Anglais/ Français

Des enquêteurs américains interroge le Prince Andrew est pédophile pal Jeffrey Epstein ont officiellement demandé le Duc d’York être remis à fournir des preuves.

Le Département AMÉRICAIN de la Justice formelle « entraide judiciaire » (MLA) de demander au Bureau de la Maison, en contournant le Palais de Buckingham.

La LBA permet la coopération entre les états-UNIS et le royaume-uni lorsque les données doivent être recueillies dans une poursuite ou d’une enquête des infractions pénales.

Si elle est approuvée par le Home Office, le FBI pourrait demander à André, 60 ans, d’être obligé d’aller à un tribunal Britannique à témoigner sous serment comme témoin, s’il refusait de coopérer.

Il appartiendra au juge du royaume-uni de décider si l’audience était en plein tribunal.

Si les procureurs AMÉRICAINS voulaient extrader Andrew, ils doivent obtenir un mandat d’arrêt ou d’un grand jury d’accusation de faire une demande au royaume-uni

Epstein tué lui-même en prison (Image: l’État de New York sur les Délinquants Sexuels Regi)

Cependant, une telle démarche a été compliquée après l’Amérique du Département d’Etat a refusé une demande d’extradition pour les ex-espion de la CIA Anne Sacoolas, qui a fui la grande-Bretagne à l’aide de l’immunité diplomatique, après avoir été accusé du meurtre de l’adolescence motard Harry Dunn.

Jusqu’à présent Andrew aurait refusé d’être interrogé par le New York des procureurs et des avocats représentant Epstein victimes, bien qu’il avec véhémence nie toute malversation.

Il a été accusé par la fin de pédophile ancien adolescent « esclave sexuelle » Virginie Giuffre, d’avoir couché avec elle trois fois lors du spectacle 17, une revendication qu’il réfute.

Bien que Andrew a passé du temps avec Epstein, qui s’est suicidé en août dernier en attente de procès pour les mineurs traite à des fins sexuelles, il a également refusé de témoigner tout comportement suspect par le virus Epstein.

Prince Andrew (Image: Getty)

Tonight it was claimed no decision had been made yet over the American’s request which was filed last month.

Si la demande est acceptée, le Duc pourrait être demandé volontairement à participer à une entrevue et de donner une déclaration signée mais pas sous serment ou apparaissent à des magistrats, à Londres, pour fournir une preuve orale ou écrite sous serment.

Si le Duc refuse, il peut être forcé à y assister en personne, par assignation, où les avocats seraient alors en mesure de question pour lui.

Contrairement à la Reine, père de deux Andrew ne détiennent pas de l’immunité de poursuites.

Le Bureau de la Maison, dit le Miroir: « une question de longue date de la politique et de la pratique, nous avons de ni confirmer ni infirmer l’existence de l’entraide judiciaire, les demandes d’assistance. »

He has denied any wrongdoing

In January, the head of the ongoing criminal probe into Epstein and his enablers, U.S. prosecutor Geoffrey Berman, claimed Andrew has refused to help an FBI investigation.

In an excoriating attack, he said: « It’s fair for people to know whether Prince Andrew has followed through with that public commitment.

« To date, Prince Andrew has provided zero cooperation. »

A few days later the Duke was reported to be « angry and bewildered » at the claims by the U.S. authorities.

The Prince heaped shame on the royal family due to his ties with Epstein.

After a decade long friendship, the two men were pictured walking in Central Park, New York, in 2010 just months after the paedophile was released from prison for procuring a minor for prostitution.

It later emerged the Duke had flown on the convicted sex offender’s private jet while also enjoying the Wall Street financier’s lavish hospitality at the American’s homes around the world.

Following Epstein’s death, U.S. Attorney General William Barr warned his alleged co-conspirators they « should not rest easy ».

He promised the billionaire’s helpers would be the focus of the criminal investigation and brought to justice despite Epstein’s suicide.

Top news histoires de Miroir en Ligne

Il a juré: « Laissez-moi vous assurer que ce cas va continuer sur l’encontre de toute personne qui était complice avec le virus Epstein. Tout co-conspirateurs ne devrait pas reposer facile.

« Les victimes méritent la justice, et ils vont y arriver. »

La suite de la controverse, Andrew démissionné royal droits de l’an dernier.

Ce soir, l’avocat du Prince Andrew est refusé à tout commentaire.

Mais une source proche du Duc de l’équipe juridique dit le Miroir: “Juridique des discussions avec le ministère de la justice sont soumises à de strictes règles de confidentialité énoncées dans leurs propres lignes directrices.

« Nous avons choisi de respecter la lettre et l’esprit de ces règles, qui est pourquoi nous avons fait aucun commentaire à propos de tout ce qui est lié au ministère de la justice au cours de cette année. Nous croyons en la lecture d’un droit chauve-souris.”

Source:

https://www.mirror.co.uk/news/uk-news/breaking-demands-uk-hands-over-22153995

Autre source du Parisien :

https://www.leparisien.fr/faits-divers/affaire-epstein-le-prince-andrew-convoque-officiellement-par-la-justice-americaine-08-06-2020-8331525.php?fbclid=IwAR3bfmgNFFSCqfzXvXNi2K1j_52Q8MKADgBCqptKD9SkoWbX7oLq1TWpaFk

Affaire Epstein : le prince Andrew convoqué officiellement par la justice américaine

Le Parisien

 Le prince Andrew, frère du prince Charles.

C’est un cauchemar diplomatique en devenir pour le Royaume-Uni. Selon The Sun, la justice américaine a officiellement envoyé une convocation au prince héritier de la couronne britannique Andrew. Les Etats-Unis souhaiteraient interroger le membre de la famille Windsor sur ses liens privilégiés avec le milliardaire Jeffrey Epstein qui s’est suicidé l’an dernier en prison après avoir été arrêté dans une affaire de trafic sexuel et de pédophilie.

Le frère de Charles, Andrew, 60 ans, a toujours jusqu’à présent refusé d’être interrogé par les procureurs de New York qui enquêtent sur le réseau de trafic sexuel d’Epstein. Il a toujours également nié fermement tout « acte criminel ». Dans une interview à la BBC, resté célèbre outre-Manche, il avait assez maladroitement tenté de contre-attaquer médiatiquement en novembre dernier.

L’une des victimes du réseau de Jeffrey Epstein – Virginia Roberts Giuffre, aujourd’hui âgée de 36 ans et vivant en Australie – affirme avoir eu des relations sexuelles avec Andrew à trois reprises entre 2001 et 2002, dont deux fois alors qu’elle était mineure. Andrew a nié les faits et prétendu ne pas connaître la jeune femme alors qu’une photo d’elle à ses côtés existe et a été largement diffusée par la presse. Un récent documentaire de Netflix, a aussi pointé du doigt la connexion entre les deux hommes.

En Grande-Bretagne les observateurs pensaient que le fils d’Elizabeth II était seulement susceptible d’être la cible d’une action des victimes d’Epstein devant les tribunaux civils américains.

Selon le Sun, les services de la justice américaine ont contourné le palais de Buckingham et ont déposé une demande d’ » assistance juridique mutuelle » (MLA) auprès du ministère de l’intérieur britannique. Les demandes d’entraide judiciaire ne sont utilisées que dans des affaires pénales en vertu d’un traité juridique avec le Royaume-Uni.

En d’autres termes Andrew pourrait désormais être contraint de comparaître devant un tribunal britannique en tant que témoin dans les mois à venir, voire de témoigner sous serment. Une situation pour le moins inconfortable pour la couronne britannique mais aussi pour le gouvernement de Boris Johnson qui se verrait ainsi obligé de coopérer.

Newsletter – L’essentiel de l’actu

Chaque matin, l’actualité vue par Le Parisien

Les autorités britanniques n’ont pour l’instant pas répondu à cette requête qui s’annonce comme le prochain feuilleton judiciaire chez nos voisins

AUX SUIVANT :

Trust The Plan

wwg1wga – Q –