Q INFOS – Une bannière appelant Obama ‘KILLER’ est posée sur la construction face à l’ambassade américaine à Moscou

Un drapeau de 30 pieds représentant le président Barack Obama a été hissé au dernier étage d’un immeuble en face de l’ambassade des États-Unis.

En lettres rouge sang, le mot «KILLER» est estampillé sous le visage du président.

Des militants d’une organisation artistique pro-russe ont accroché une bannière du président américain Barak Obama sur un bâtiment en face de l’ambassade américaine à Moscou.

La bannière parodie celle de la campagne présidentielle d’Obama en 2008 qui portait le mot «espoir». Les militants protestaient contre «les interventions américaines dans d’autres pays», critiquant en particulier la décision d’Obama de déployer plus de troupes en Syrie.

La veille, un écran laser projetait «Obama Killer # 1» sur l’ambassade américaine elle-même.

L’Observateur a signalé que la partie responsable de ces productions anti-américaines est la société artistique «Glavplakat» basée à Moscou, qui a publié un communiqué indiquant que la bannière était en réponse aux Les plans du gouvernement d’envahir le territoire d’un autre État souverain.

«Le mot« tueur »définit le 44e président américain et lui est donné en raison de sa décision d’envoyer la tristement célèbre 101e division aéroportée dans le conflit syrien», déclare Glavplakat. Gardons à l’esprit que cette division a effectué pratiquement toutes les invasions militaires américaines au cours de la dernière décennie.

La décision d’envoyer la 101st Airborne Division en Syrie et en Irak a été annoncée par le secrétaire américain à la Défense, Ashton Carter, le 25 janvier.

L’objectif principal de la mission, qui impliquerait environ 1 800 soldats américains, sera de forcer l’Etat islamique à quitter ses deux centres de pouvoir à Mossoul en Irak et à Raqqa en Syrie », a expliqué M. Carter. « Nous devons les détruire [les terroristes] et je voudrais continuer le plus tôt possible.

Également connue sous le nom de «Screaming Eagles», la 101st Airborne Division est armée de 300 hélicoptères, dont trois bataillons de Boeing AH-64 «Apache Attack».

La décision d’employer les Screaming Eagles ne fait qu’ajouter de l’huile sur le feu qui brûle entre Moscou et Washington – ce qui a conduit le ministre russe des Affaires étrangères à annoncer hier lors d’une conférence de presse qu’il n’y aura pas de business as usual entre la Russie et l’Occident ».

Source:

http://lesmanchettes.com/monde/europe/1408-une-banniere-appelant-obama-killer-est-posee-sur-la-construction-face-a-l-ambassade-americaine-a-moscou