Q INFOS – Recherche et suivi d’actualité – 20/20, le plan parfait.

Merci a Denis Faucheur qui pour mieux nous informer et concernant le décryptage de la une de « The Economist – The World in 2020 », nous propose celui-ci pour nous éclairer. Source Décod∆ge et perspecti√e

Bonjour tout le monde, à l’entame de l’année 2020, j’ouvre une nouvelle section « Recherche et suivi d’actualité » afin de poursuivre le décodage de la matrice des nombres et des symboles régissant les événements.

Je vous propose à cette occasion un regard sur le cadre symbolique de cette nouvelle année, sur la base notamment de la couverture The Economist « The World in 2020 ». Alors que le thème de l’Ascension aura marqué l’année 2019, l’année 2020 apparaît dès lors comme l’apogée de la quête, toujours plus ostensiblement le pouvoir occulte annonce l’avènement de son nouveau monde.

Suivi d’actualité « coronavirus » en commentaire.

a) Comme chaque année, précurseur de la trame matricielle, la nouvelle couverture de The Economist « The World in 2020 » a donc fait son apparition, représentant cette fois-ci un tableau de Snellen, le test universel utilisé pour mesurer l’acuité visuelle. Pour effectuer ce test, les lettres sont lues un œil à la fois, ainsi cette nouvelle couverture The Economist 2020 renvoie directement au symbole du borgne, de l’Oeil unique.

Confirmation avec le Google Doodle du passage à la nouvelle année 2020, représentant lui aussi un personnage effectuant le signe de l’Oeil unique, le cadre symbolique est posé.

Symbole majeur du langage illuministe, omniprésent dans notre quotidien, véhiculé par le star-system, à travers les films, les dessins animés, les clips, les pubs et les logos, l’Oeil unique est connu pour exprimer la connivence secrète d’une caste d’illuminés :

Le bien connu tableau de Snellen apparaissant dans la série animée « La bande à Picsou » et incitant à se renseigner à propos des Illuminati (Ask about Illuminati), fait aujourd’hui écho à notre couverture 2020.

b) S’il est une marque de reconnaissance « Illuminati », l’Oeil unique est avant tout l’expression d’un état de conscience supérieure. Affranchi de la dualité, l’Oeil unique, l’Oeil d’Horus, le troisième œil, est le symbole ultime pour désigner l’Unité, l’illumination par réconciliation des principes opposés. On le retrouve ainsi comme composante centrale de nombreux symboles exprimant cet équilibre :

Vesica Piscis               Boaz et Jakin                                       Yin Yang                                     Equerre et Compas      

Dans le contexte du processus alchimique appliqué au monde, l’Oeil unique est la marque de son renouveau, de son nouvel ordre. A ce titre, signe de l’entrée programmée dans un Nouvel Ordre Mondial unifié, l’Oeil unique fut alors dessiné lors de la première commémoration de l’effondrement des deux tours Yin/Yang :

Nous avons vu que le thème symbolique de l’année 2019 était celui de l’Ascension vers les sommets de l’initiation, il était donc logique que pour clôturer le thème de l’ascension et exprimer l’accomplissement de la quête, les programmateurs de la matrice des événements mettent en avant pour l’année 2020 l’Oeil unique placé au sommet de leur pyramide « Novus Ordo Seclorum ».


Eveil du troisième œil au cours de l’ascension, le symbole de l’Oeil unique aura donc été particulièrement récurrent dans l’algorithme matriciel de 2019, Gilets jaunes et révoltes mondiales, Greta Thunberg, Equipe de France de Rugby, etc., comme si tous ces regards étaient unilatéralement portés sur l’année 2020.

c) L’année 2020 serait donc l’année symbolisant la consécration, idéalement le nombre 2020 forme par ailleurs la note 20/20 obtenue au test du tableau de Snellen, la vision est parfaite, symboliquement le plan l’est aussi. Pour écho, ci-dessous en 2012 Dany Boon présentait son film « Un plan parfait » assorti du symbole de l’Oeil unique.

Ci-dessous en 2013 Justin Thimberlek réalisait l’expérience de la vision parfaite. L’Oeil unique, le 20/20, la corrélation avec la couverture The Economist 2020 est flagrante :

Inutile de vous dire que les opticiens, outilleurs de la vision parfaite, sont friands du symbole de l’Oeil unique :

d) Les architectes alchimistes du New World Order (NWO = משיח = Messie en Hebreu) sont donc en train de réaliser le plan parfait, un plan qui doit nécessairement se concrétiser par l’avènement symbolique d’un Messie, figure de la réalisation du Grand œuvre (Christ, Horus, Phoenix, Roi, etc.), le faux messie de la Fin des Temps, réconciliateur des mondes opposés, présenté comme borgne dans l’eschatologie musulmane. Il n’y a aucun hasard, le 1er janvier 2020, Netflix lançait la diffusion de la nouvelle série « Messiah ».

En regardant le teaser de la série Messiah, j’ai trouvé l’occasion idéale pour parler du code couleur Vert/Rouge de notre couverture, car dans le teaser lorsque la voix annonce l’arrivée du Messiah, on aperçoit un avion (phoenix) dont les ailes scintillent entre les lumières vertes et rouges. En effet les couleurs Vert/Rouge sont utilisées pour exprimer la polarité bâbord/tribord ou gauche/droite dans les domaines du nautisme et de l’aviation, ainsi le code couleur utilisé sur la couverture respecte bien l’équilibre Yin/Yang : (A noter comme nous le savons que les années « bisex » sont par nature vecteurs de cet équilibre)

e) Revenons maintenant sur 2019 et le thème de l’Ascension. Comme vous le savez si le travail de l’alchimiste consiste à réconcilier les principes opposés, cela s’exprime aussi par la réconciliation des 4 éléments :

Rappelez-vous c’est ainsi qu’en 2019 les 4 éléments symbolisés par les 4 cavaliers de l’Apocalypse, ont été mis en scène ascensionnant vers le Sommet, que ce soit sur la couverture de The Economist 2019, dans le jeu Fortnite ou pendant la Coupe du Monde de Rugby :

Cette ascension des 4 cavaliers de l’Apocalypse, on la retrouve dans le film « Space Cowboys », un film de Clint Eastwood sorti en France le 6/9 2000, racontant l’histoire de 4 anciens membres de l’Us Air Force envoyés dans l’espace pour sauver la Terre. Le terme « cowboys » désigne bien des hommes à cheval, des cavaliers, la corrélation entre ce film des années 2000 et le carde symbolique de 2019/2020 est évidente et ça ne va pas s’arrêter là :

En effet, quelle incroyable surprise de découvrir que les 4 astronautes doivent réaliser un test visuel sur un tableau de Snellen, effectuant bien sûr chacun leur tour le signe du borgne nécessaire à sa réalisation :

Incroyable également de constater que c’est la Rousse qui fait passer le test aux 4 astronautes, la Rousse (Artemis/Isis/Marie) étant comme vous le savez celle qui accompagne le héros dans sa quête au sommet de son initiation (ci-dessous le film « Aquaman ») :

Dans le film « Aquaman », le futur Roi, Arthur, unificateur des mondes opposés, est donc accompagné dans son ascension par la Rousse au sommet de sa quête. Comme pour le film « Space Cowboys », les réalisateurs n’ont pas manqué de mettre en scène un test de la vision, Aquaman doit en effet regarder d’un œil unique à travers une bouteille pour trouver l’emplacement du Trésor. Rappelez-vous en regardant ses images qu’elles ont presque 20 ans d’écart :

f)

Pour terminer coup d’oeil bien entendu sur Emmanuel Macron (En Marche vers le nouveau monde

). A l’instar d’Aquaman, Macron figure de la réconciliation yin/yang a déclaré lors de ses vœux : « 2020 doit ouvrir la décennie de l’unité retrouvée de la Nation ».

Une unité fraichement symbolisée je le rappelle par l’élection d’une métisse (yin/yang) au titre de Miss France 2020.

Dans une France vecteur de tous les symboles, le néo Christ-Roi, parfait avatar de la réalisation du Grand-Oeuvre, tiendra à nouveau et peut être plus que jamais un rôle majeur dans l’application du plan parfait. Fait notoire, sur sa photo présidentielle le Maitre des horloges a réglé le temps sur 20:20.

Ainsi se termine cette introduction au cadre symbolique de l’année 2020, un cadre que nous aurons loisir de développer dans les commentaires et au fil de l’actualité d’une année qui s’annonce mouvementée, tant le processus du chaos généralisé semble exacerbé.

Parmi les événements attendus nous nous focaliserons probablement sur la sortie tant attendue du film issu de la série culte « Kaamelott » ou le retour du Roi Arthur, mais aussi notamment sur l’Euro 2020 qui cette année s’avère tout à fait particulier. En effet l’Euro 2020 se déroulera du 12 juin au 12 juillet dans 12 villes de 12 pays d’Europe. Un pas de plus vers le One World, pour la première fois dans l’histoire de l’Euro aucun pays organisateur n’a été désigné, les pays ne sont plus, l’Europe est Unité, les villes hôtes ont été choisies je cite « aux quatre coins (4 éléments) de l’Europe ».

Source:

https://decodageetperspective.blogspot.com/2020/01/recherche-et-suivi-dactualite-2020-le.html?fbclid=IwAR0OWz6pE-V_Eyr8oUSaqY7KjctktdR_Y7lVAmC15mR3azoIc9CpRQb66hU

wwg1wga – Q –