France : Vincent Jauvert, un des seules journalistes encore intègres, qui dévoilent les salaires des hauts fonctionnaires et bien plus.


Vincent Jauvert, un des seules journalistes encore intègres, qui dévoilent les salaires des hauts fonctionnaires et bien plus.

Publié le 28.5.2022


Un journaliste dévoile les salaires des hauts fonctionnaires.

Les privilèges de la « caste » : ces 600 hauts fonctionnaires mieux payés que le président

Conflits d’intérêts, rémunérations exorbitantes, entre-soi dévastateur… Dans « les Intouchables d’Etat », notre grand reporter Vincent Jauvert dévoile les petits et les grands secrets de la haute fonction publique. Un député s’en est inspiré pour proposer de plafonner leurs salaires.

Dans « les Intouchables d’Etat », Vincent Jauvert dévoile les secrets des hauts fonctionnaires qui touchent plus de 150.000 euros par an, dont nous republions les bonnes feuilles. Un député s’en est inspiré pour proposer de plafonner leurs salaires.

Ils sont l’élite, la nouvelle « noblesse d’État », une véritable « caste ». Ce sont les très hauts fonctionnaires. Parvenus au sommet de la République, ils se répartissent les postes les plus lucratifs, préservent jalousement leurs avantages, entretiennent leurs carnets d’adresses. « Il n’est plus acceptable qu’ils continuent de jouir de protections hors du temps »avait dénoncé Emmanuel Macron lui-même. Le président de la République n’ignore donc rien de leurs privilèges. Reste à savoir s’il désire s’y attaquer. Qui sont ces grands commis de l’État ?

Durant près de deux ans, Vincent Jauvert a mené l’enquête, rencontré une centaine de témoins, mis la main sur des documents confidentiels. Une plongée inédite dans un monde secret, dont il est ressorti avec un sentiment amer. « Je ne m’attendais pas à découvrir un tel déclin de l’esprit public, écrit-il, un tel mépris des règles éthiques. » D’anciens barons de Bercy se vendent à des multinationales pour révéler les failles des lois fiscales qu’ils ont eux-mêmes élaborées, des énarques incompétents ne sont jamais sanctionnés, des couples de technocrates se font la courte échelle pour privilégier leurs carrières. Le journaliste dévoile aussi les salaires considérables des plus hauts fonctionnaires. Ils sont plus de six cents à être mieux rémunérés que le président de la République. Edifiant. Extraits.

Matthieu Aron

« Voici un document interne de la Direction générale des Finances publiques. Nom de code : « REM 150 ». Daté du 4 octobre 2016, il a été estampillé « confidentiel », puis transmis à une poignée de hauts responsables français, avec interdiction de le diffuser. Il m’a pourtant été remis. Que révèle-t-il de si grave ? L’état réel de la dette française ? La faillite prochaine d’une grande banque ? Non… Lire la suite dans l’OBS

Plus de 600 hauts fonctionnaires gagnent plus de 150 000 euros par an !

C’est l’une des grandes révélations du dernier livre de Vincent Jauvert, « Les intouchables d’Etat », qui liste, après deux années d’enquête, les innombrables privilèges de ce qui s’apparente à une noblesse d’État.

En 1989, Pierre Bourdieu parlait d’une « Noblesse d’État » pour parler des étudiants des grandes écoles formés pour devenir l’élite économique et politique française. 25 années plus tard, cette noblesse d’État est toujours présente et plus riche que jamais. C’est le journaliste Vincent Jauvert, qui a étudié pendant deux ans les hautes sphères de l’État, qui vient de publier le livre Les intouchables d’État, qui fait ce constat, après avoir enquêté sur les salaires, rémunérations et autres avantages des directeurs de cabinets, ambassadeurs et autres présidents d’organismes publics.

Ils sont 600 à gagner plus que le président de la République, c’est à dire 150 000 euros par an. Le journaliste parle ainsi d’une liste, REM 150, classée confidentielle, une note de la Direction générale des Finances Publiques, qui liste les hauts fonctionnaires qui gagnent plus que 150 000 euros l’année. Et ils sont nombreux ! En 2015, 150 cadres de Bercy avaient des rémunérations supérieures à cela : des fonctionnaires, des conseillers du ministres… un conseiller de Macron aurait gagné 181 000 euros en 2015, au moment où l’actuel président était ministre des finances.

L’autre ministère très dépensier, c’est le Quai d’Orsay, dont de nombreux ambassadeurs, consuls, font partie de cette liste : sur les 600 concernés, 300 sont diplomates. Des privilégiés dans des palais dorés, qui défendent les « intérêts de la France », pour des centaines de milliers d’euros. Depuis très longtemps, ce qui reste de la noblesse française, avec ses titres pompeux et ses noms à rallonge, a considéré la diplomatie comme son pré carré, et si la proportion de nobles a diminué dans la diplomatie française, leurs usages sont restés : salaires pharamineux (l’ambassadeur de France en Afghanistan gagne 29 000 euros par mois), palais luxueux à l’étranger et discrétion absolue.

Finalement, le livre de Vincent Jauvert dénonce aussi ce qu’il appelle des « couples d’État ». Dans son introduction, l’auteur explique que son livre est « une histoire de conflits d’intérêts conjugal » : de nombreux couples ont ainsi un pied dans la haute administration publique et l’autre pied dans les hautes sphères patronales. Des « collaborations » qui permettent d’élaborer des lois avantageuses, de comprendre les failles exploitables, etc. Par exemple, l’actuelle ministre des armées, Florence Parly, est mariée avec Martin Vial, qui est chargé de diriger l’Agence des participations de l’État, avec à son portefeuilles les entreprises de l’armement comme Thales, Safran ou Airbus. Des conflits d’intérêts qui font le beurre des industriels et des politiques, avec des fortunes personnelles qui se constituent sur le dos du contribuable.

Vincent Jauvert : « En France, les hauts fonctionnaires sont omnipotents »

Vincent Jauvert – « Avec Macron, c’est la réunion des élites ! »

Vincent Jauvert – « La mafia d’État », enquête sur les hauts fonctionnaires.