Nigeria : Coronavirus : le Nigeria détruit plus d’un million de vaccins expirés donnés par des pays développés.


Coronavirus : le Nigeria détruit plus d’un million de vaccins expirés donnés par des pays développés.

Publié le 25.12.2021 par Epoch Times avec AFP


Destruction de cartons de vaccins AstraZeneca contre le coronavirus (COVID-19) périmés dans la décharge de Gosa à Abuja, au Nigeria, le 22 décembre 2021. (Photo : KOLA SULAIMON/AFP via Getty Images)
Destruction de cartons de vaccins AstraZeneca contre le coronavirus (COVID-19) périmés dans la décharge de Gosa à Abuja, au Nigeria, le 22 décembre 2021. (Photo : KOLA SULAIMON/AFP via Getty Images)

Le 22 décembre, le Nigeria a incinéré plus d’un million de doses de vaccin AstraZeneca données il y a quelques mois par des pays développés mais dont la date de péremption était proche et qui ont depuis expiré, selon les autorités.

« Nous avons retiré avec succès 1,06 million de doses de vaccin AstraZeneca qui avaient expiré », a déclaré le directeur de l’agence nationale en charge des programmes d’immunisation, le Dr Faisal Shuaib.

« Lorsque ces vaccins nous ont été proposés, nous savions qu’ils avaient une durée de vie courte, mais nous vivions dans un environnement où l’approvisionnement en vaccins était très rare », a expliqué le Dr Shuaib.

À ce moment, « les vaccins n’étaient pas disponibles à cause du nationalisme qui prévalait en matière de vaccins, les pays développés se sont procurés ces vaccins et les ont ensuite stockés, puis au moment où ils étaient sur le point d’expirer, nous les ont proposés », a-t-il accusé.

Le pays le plus peuplé d’Afrique a jusqu’ici vacciné totalement quelque 4 millions de personnes, soit moins de 3% de la population adulte, bien loin de l’objectif du gouvernement de vacciner 112 millions de personnes d’ici fin 2022.

Source