Franck Renda à compléter les recherches de Ricardo sur les camps Covid mis à disposition par La Croix Rouge…


Franck Renda à compléter les recherches de Ricardo sur les camps Covid mis à disposition par La Croix Rouge…


« Les théories complotistes les plus folles seraient-elles en train de se réaliser sous nos yeux, dans notre Pays ?

Des « camps » pour isoler nos jeunes testés positifs et qui n’ont pas le droit de sortir tant qu’ils n’ont pas un test négatif …..

Tout cela sous la houlette de la Croix-rouge qui vient d’opérer un étrange rapprochement avec une fondation qui s’occupe d’héberger les enfants et les adolescents en difficultés.

Cette cession/acquisition a été signée en mars 2021 avec date d’effet au 1er juillet.

Quel projet se cache derrière ces « camps » ?

Il va falloir s’accrocher les amis , nous ne sommes pas au bout de nos peines .
Mais il va surtout falloir nous unir pour arrêter cette folie macabre » F. Renda.

Courage.

Publié le 28.7.2021





Appel à la grève et comité social et économique ce vendredi 5 février 2021 à la fondation Verdier, à Tours. Les représentants du personnel doivent se prononcer sur le projet de trois licenciements avant la reprise, en juillet, par la Croix-Rouge.

« Maintenir la pression et redire notre refus des trois licenciements qui, nous le craignons, en appelleront d’autres dans les mois à venir. » Romuald Le Doledec, éducateur spécialisé à la fondation Verdier, alerte depuis décembre sur la situation qui couve au sein de l’établissement intervenant pour la protection de l’enfance en Indre-et-Loire.

Ce vendredi 5 février, un comité social et économique se réunit sur le site de Tours-Centre pour se prononcer sur trois suppressions de poste proposées par la direction.

Un plan injustifié, qui repose sur des arguments financiers qui ne sont pas valablesRomuald Le Doledec, éducateur spécialisé à la fondation Verdier.

Un appel intersyndical à la grève, ce vendredi, marque le rejet « d’une politique de la protection de l’enfance au rabais« , comme le dénonce une banderole déployée jeudi sur la façade de la fondation. « Une marchandisation du travail social », regrette Romuald Le Doledec, qui s’inscrit aussi sur fond de reprise de Verdier par la Croix-Rouge d’ici à l’été. 

Une information que l’association humanitaire, contactée depuis décembre par la Nouvelle République, s’est jusqu’à présent refusée à commenter.

Source