Q SCOOP – Canada : Une importante faille potentielle au sein même de la sécurité nationale canadienne.


Un entretien stupéfiant entre Mario Dumont et Gérard Deltell (le leader parlementaire de l’opposition officielle à Ottawa).

Ce dernier fait mention d’une importante faille potentielle au sein même de la sécurité nationale canadienne. Selon ses dires, le laboratoire de Wuhan (Chine) serait apparemment susceptible d’avoir entretenu des liens étroits et nébuleux avec certains scientifiques canadiens qui travaillaient au plus centre de microbiologie du Canada (Winnipeg).

Gérard Deltell Pour contacter Gérard Deltell :
[email protected]

« La Chambre des communes nous donne raison : le gouvernement doit rendre publics les documents entourant les événements du laboratoire de Winnipeg. Le gouvernement va-t-il enfin respecter les lois ? J’en parle avec Mario Dumont. »

Publié le 19.6.2021




Période de questions- 18 juin 2021

Le 17 juin 2021, la chambre a reconnu coupable l’agence de santé publique de ne pas avoir déposé les documents reliés aux événements du Laboratoire de Winnipeg. À trois reprises dans cette affaire, le gouvernement n’a pas écouté les ordres des d’inuites et de la Chambre. Qu’est-ce que le gouvernement a à cacher dans cette affaire ?


Motion de privilège-16 juin 2021

Événement important et rare en Chambre. Le gouvernement a refusé d’obéir à un ordre de la Chambre voté par la majorité des députés. Nous avons soulevé ce que l’on appelle une « question de privilège » et le président nous a donnés raison. Ça concerne les événements survenus au Laboratoire national de microbiologie de Winnipeg. Voici mes explications.