Q INFOS – « L’antidote contre le vaccin qui tue » par Laurent Glauzy.


L’ANTIDOTE CONTRE LE VACCIN QUI TUE (Laurent Glauzy)

Publié le 4.5.2021 par laurentcatho


Un lecteur m’a envoyé un courriel contre le vaccin qui tue. Dans la situation d’extrême urgence correspondant à une III Guerre mondiale ayant pour but l’extermination de la race humaine, je vous fais parvenir ce message séance tenante.

Cependant PRO FIDE CATHOLICA est dans l’impossibilité de confirmer ces propos, bien qu’ils soient jugés comme sérieux. Nous vous conseillons donc par principe de ne rien entreprendre sans l’avis d’un vrai médecin, si tant est que cela existe dans votre entourage.

« A propos de l’Ivermectine , elle détruit la spike porteuse de l’ARNm et empêche l’infection des cellules. J’en prends régulièrement en plus de ma vitamine D3, C, Zinc et Millepertuis. La suramine devra être prise à vie par les vaccinés, pas l’Ivermectine . Peut-être que l’utilisation des deux apporterait une guérison complète avec seulement un rappel annuel ? On trouve de la suramine pure à pour l’instant environ 200 € le kilo.

Vous trouverez ici le dosage recommandé pour l’Ivermectine avec quelques améliorations contre les  »vaccinés ».

Ivermectine, 1 dose le 1er, 7e et 30e jour pour le premier mois. Et, ensuite 1 fois par mois.

Dosage selon le poids40-60 kg 15 mg60-80 kg 18 mg

supérieur à 80 kg : 24 mg« 

Je souligne que le texte mentionne la vitamine C. Par conséquent, je vous conseille vivement la vitamine C que je commercialise et qui n’est pas dans le commerce : la vitamine C qui passe directement dans le sang et à forte dose et inventé par le Pr Pawling, prix Nobel de Chimie. C’est cette vitamine C avec laquelle j’ai guéri ma maladie de Lyme, et que de témoignages m’affirment d’excellente qualité contre l’hyper-tension. Cette vitamine C peut être commandé sur le site à l’onglet VITAMINE C.

Il faut savoir que l’ancien directeur de Pfizer qui dénonce un crime contre l’humanité, défend l’Ivermectime, ainsi que la généticienne Alexandra Henrion-Caude.

Virus manipulé par l'Homme, danger des masques… l'Inserm se désolidarise  d'une de ses ex-chercheuses | LCI

Source