Q VIDEOS – R.D-Wiedemann: Mot rapide au sujet des élections US.

Elections. D.Trump est-il un piège ? Droite et gauche (déclaration)

Publié le 2 nov. 2020


Rémy Daillet-Wiedemann,

« Elections. Trump est-il un piège ? Droite et gauche « 13’58


« Nous ne sommes pas censés nous prononcer sur une élection étrangère par respect des électeurs des pays concernés. Cependant le péril est si grand que nous devons impérativement soutenir M. Trump. Pourquoi ? On juge l’arbre à ses fruits et nous avons vu un camp démocrate particulièrement maléfique, extrêmement dangereux, avec beaucoup plus d’influence sur nous, Français, que n’en a eu l’Administration Trump, une influence extrêmement délétère, dangereuses pour nous, avec comme vous le savez, des connexions avec le monde criminel, une politique américaine désastreuse, abominable pour tout dire, et d’un autre côté, un M. Trump, qui s’est battu, vaillamment, je crois, contre des réseaux, des dérives de l’État américain, que l’on appelle le Deep State (État profond). Un État profond largement pro Clinton-Obama qui s’est révélé extrêmement dangereux, avouant avoir commis des fraudes électorales…

J’ai une énorme estime pour le président Trump pour ce qu’il a pu faire face à des ennemis communs, et je crois qu’il faut avoir une attitude assez équilibrée et ne pas être dans la grande confusion sentimentale, ni dans la soumission, ni dans l’opposition. Il faut que nous ayons une position d’hommes raisonnables et suffisamment forts…

Je me demande aussi si M. Trump ne va pas nous imposer une vaccination obligatoire. Vous voyiez, je ne suis pas du tout dans une espèce de fascination, de suivisme général, ni dans le rejet.
Nous devons composer avec des éléments qui sont là. Nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour récupérer notre indépendance et un statut suffisamment fort pour pouvoir peser et défendre les intérêts des Français.

Dans l’immédiat, nous ne pouvons pas nous prononcer pour le camp démocrate mondialiste, c’est évident… Je ne l’ai jamais fait pour ma part. Pour ceux qui osent m’accuser de travailler pour un Nouvel Ordre Mondial et de provoquer un coup d’État qui serait favorable à L’État profond, qu’ils regardent ce que j’ai dit depuis vingt ans et maintenant. Je n’ai jamais soutenu les gouvernements occidentaux d’une quelconque manière…
En France, nous avons aujourd’hui un afflux considérable de gens qui doivent représenter la plus grosse masse de personnes jamais réunies depuis très longtemps et certainement au-delà des plus gros partis politiques. Je ne suis pas un parti, mais cela signifie que la population en a réellement marre et veut du changement. Ne nous précipitons pas…


Je dis par ailleurs à un certain nombre de gens qui étaient censés nous défendre puisqu’ils sont plutôt dans nos avis, des gens qui, traditionnellement défendent la Patrie, sont extrêmement prudents, voire rétifs, ne se prononcent pas, voire nous critiquent. C’est formidable, voilà une circonstance qui ne s’est pas présentée depuis des décennies, voici enfin quelqu’un qui se présente pour reprendre le flambeau et défendre une vraie France et ils vont chercher des imperfections chez moi, dans mon parcours ou dans mes propos. Or si vous attendez qu’un saint du ciel descende pour prendre le pouvoir en France, vous attendrez encore longtemps.
Oui, je suis imparfait, la perfection n’est pas de ce monde.

Je vous propose d’être dans une situation meilleure que celle que nous vivons. Entre obsession de la perfection, oubli des contingences et des réalités et de l’autre, dans la recherche excessive de l’imperfection. Je comprends qu’il faille entendre, respecter chacun, mais je crois surtout que l’État n’a pas à se mêler des affaires privées des gens. Et je ne pense pas qu’un État soit en droit d’édicter des lois sociétales. C’est pourquoi je voudrais revenir à une société qui soit la plus simple, la plus dépouillée de lois possibles et la plus saine possible… Et je crois qu’au cœur de ça il faut rétablir la sacralité de l’individu… Nous devons de toute façon passer à une nouvelle époque. Il faut retrouver le sens naturel, la Loi naturelle et, pour ceux qui ont un peu de foi, la loi divine… Une bonne base de départ.

Je vous demande voir clair, j’espère avoir un peu de bon sens, de morale, de jugeote et de culture, nous devons repartir sur des bases saines… Retrouvons un pays simple, sain, libre et prospère… C’est à vous de faire les choses…Vous voulez agir, réfléchissez à ce que vous pouvez faire par vous-même, ce n’est pas à moi de vous dire ce que vous devez faire, je vous ai donné mes propositions, mon avis sur ce qu’il convenait de faire. Maintenant, dites-moi ce que vous voudriez faire, ce dont vous êtes capable, dites-le de la manière la plus précise possible…

C’est vous qui êtes appelé à gouverner ce pays, c’est à vous qu’appartient la tâche de vous gouverner vous-même. Venez avec des compétences spécifiques… »


Source : Rémy Daillet-Wiedemann