Q SCOOP – NXIVM, la secte sexuelle qui a infiltré Hollywood

Quand le gourou de la secte NXIVM (Nexium) faisait marquer au fer rouge les esclaves sexuelles de son harem

Article du 10/04/2019, à découvrir pour mieux comprendre la suite.

« Il y avait une forte odeur de chair brûlée… C’était comme dans un film d’horreur », confie l’actrice Sarah Edmondson qui croyait intégrer l’élite de la secte de Keith Raniere en acceptant d’être marquée au fer rouge comme du bétail. Elle entrait plutôt dans le harem du gourou aujourd’hui en prison… Extrait du magazine « 13h15 le dimanche ».

Pour fêter l’anniversaire de son gourou Keith Raniere, la communauté de la secte NXIVM (prononcer Nexium) lui organise une semaine de fête : « Bon anniversaire à notre visionnaire », déclare la maîtresse de cérémonie. En cadeau, le fondateur de cette organisation, basée dans l’Etat de New York, s’offre des femmes qu’il repère pendant des sorties collectives pour alimenter son harem, soit un groupe d’une douzaine d’esclaves sexuelles.

Sa plus belle conquête est l’actrice américaine Allison Mack, vue notamment dans la série télé Smallville. Keith Raniere se sert alors de sa notoriété comme d’un faire-valoir. Il réalise avec elle des vidéos de propagande diffusées sur Internet pour attirer plus d’adeptes : « Tu vas trouver ton moi essentiel, un être unique », dit-il à la jeune femme qui éponge quelques larmes sous le coup de l’émotion. « C’est quelque chose que j’attendais… » lui répond-elle.

La disciple Allison Mack a peut-être dépassé son maître, car c’est elle qui aurait eu l’idée du marquage au fer rouge des recrues. Son amie l’actrice Sarah Edmondson va faire partie des cobayes. En mars 2018, elle est invitée avec quatre autres jeunes femmes chez Allison, pensant intégrer un groupe secret, l’élite de la secte. C’est en fait le harem du gourou. La comédienne canadienne subit alors ce rituel initiatique qu’elle est la première à dénoncer publiquement.

« Il y avait une forte odeur de chair brûlée, confie-t-elle. Nous étions en pleurs. C’était comme dans un film d’horreur. La femme sur la table criait comme un porc qu’on égorge, comme un animal qu’on marque au fer rouge. Je m’étais engagée, j’avais dit que je le ferais et je l’ai fait, même si tout en moi hurlait ‘Sauve-toi de là !' » Sur sa peau désormais, les initiales KR, pour Keith Raniere, arrêté en mars 2018 pour trafic sexuel. Et aussi AM, pour Allison Mack, incarcérée le mois suivant pour l’avoir aidé à recruter des esclaves sexuelles.


VIDÉO. Son gourou, Keith Raniere, vient d’être arrêté au Mexique et extradé aux États-Unis pour trafic sexuel. Plusieurs actrices américaines sont impliquées.

Par Louis Chahuneau Article du 10/04/2019, et bon a découvrir pour mieux comprendre la suite.

« On nous a installées en demi-cercle, toutes nues, avec un bandeau sur les yeux. » Voilà comment Sarah Edmondson, une actrice canadienne, raconte le rituel d’initiation de NXIVM (prononcer Nexium), une secte américaine créée par Keith Raniere en 2003. Dans son récit à plusieurs médias américains (The New York Times, ABC, Vice), la quadragénaire raconte avoir été marquée au fer rouge en dessous de la hanche pour intégrer un groupe de femmes entièrement dévouées au gourou de Nexium. « Imaginez que quelqu’un place une allumette en feu sur votre entrejambe et dessine une ligne avec », raconte-t-elle à Vice. Selon le FBI, Raniere aurait eu à sa disposition entre 15 et 20 esclaves sexuelles à la fin de son règne, mais un de ses anciens associés, Frank Parlato, évoque le chiffre de 54 femmes recrutées.

Chaque nouvelle recrue de la sororité secrète « DOS » était marquée au fer rouge et devenait une esclave sexuelle de Keith Raniere.© Capture d’écran Nbc news

Interpellé le 27 mars au Mexique, où il se cachait, Keith Raniere a été extradé aux États-Unis, où il est poursuivi pour trafic sexuel, association de malfaiteurs et menaces. Il risque entre quinze ans de prison et la perpétuité.

Interrogé par la chaîne de télévision américaine ABC Mews, l’avocat de Keith Raniere, Marc Agnifilo, a qualifié les allégations de « sexistes » : « Il y a des hommes aux États-Unis qui se font marquer en rejoignant des fraternités. Il y a plein de groupes secrets à Harvard ou Yale, mais ce sont des hommes, donc on n’y pense pas. Mais, quand des femmes veulent aller dans un groupe secret et être marquées, tout le monde pense que ce sont des victimes. »

Gourou autoproclamé génie

Keith Raniere, 57 ans, a construit son culte de la personnalité autour de son prétendu génie. Petit, il aurait été lecteur précoce, pianiste prodige, champion de judo. En 1982, il sort diplômé de l’institut polytechnique Rensselaer en mathématiques, physique et biologie. Un temps programmeur informatique, le jeune homme crée, à 19 ans, sa première entreprise, Consumer’s Buyline, un club d’acheteurs qui offre des réductions à chaque membre quand il recrute de nouveaux adhérents, selon le Times Union. La société a comptabilisé 250 000 membres lorsqu’elle a été démantelée, après que 23 États et 2 agences fédérales ont ouvert des enquêtes sur des soupçons de pratiques illégales.

Keith Raniere a réussi à faire entrer plusieurs stars américaines dans sa secte « Nxvim » depuis 2003.© Capture d’écran YouTube

Si la société a disparu, Keith Raniere a compris qu’il pouvait gagner beaucoup d’argent avec cette technique. En 1998, il crée la compagnie Executive Success Program (ESP) avec la thérapeute Nancy Saltzman pour promouvoir un programme de développement personnel. Le fondateur se considère comme un guide spirituel qui œuvre pour « la joie et l’éthique dans le monde », comme il l’écrit sur son site, et se fait désormais appeler « Vanguard ». ESP devient rapidement NXIVM. Sur son site, la compagnie explique « aider les gens à exploiter le potentiel qui existe en eux ». Si la description est vague, Nexium revendique 16 000 adeptes dans le monde, des implantations à Mexico, Los Angeles et Vancouver, ainsi qu’un siège à Albany (capitale de l’État de New York). Les participants se réunissent lors de séminaires de quelques jours qui peuvent coûter jusqu’à 5 000 dollars. Comme chez Consumer’s Buyline, les membres de Nexium sont récompensés s’ils recrutent d’autres personnes. Pendant la durée de la thérapie, chacun doit remplir des objectifs sous peine d’être sanctionné. « Je me souviens d’une femme qui suivait un régime à 300 calories par jour à cause d’une infraction qu’elle avait commise », raconte Sarah Edmondson dans son témoignage pour Vice.

Dans la secte, le culte de Keith Raniere est omniprésent. Tous les ans, à l’occasion de son anniversaire, des fidèles venus du monde entier lui consacrent douze jours de fête. « J’ai manqué les anniversaires de mes meilleures amies parce que je préférais être là », témoigne l’actrice Sarah Edmonson à ABC News. En 2009, Nexium a même réussi à inviter le dalaï-lama à Albany. Selon le Daily Mail, l’organisation aurait payé un million de dollars pour s’offrir cette visite.

Une secte à Hollywood

Peu à peu, Nexium attire de riches adeptes. En 2003, une enquête de Forbes révèle quelques noms : Richard Branson, fondateur de Virgin, Ana Cristina Fox, fille d’un président mexicain, ou encore Stephen Cooper, directeur général par intérim d’Enron. Nexium peut aussi compter sur le soutien financier de Clare Bronfman, héritière de l’empire canadien des spiritueux Seagram, qui aurait apporté plus de 100 millions de dollars de la fortune familiale à la secte.

La secte prend un nouveau tournant en 2007 en attirant dans ses rangs l’actrice Allison Mack, principal personnage de la série Smallville. La jeune femme a été conquise après avoir assisté à un séminaire de Nancy Saltzman, la cofondatrice de Nexium. Rapidement, Allison Mack devient un personnage central de la secte. Entre 2013 et 2017, elle apparaît plusieurs fois dans des vidéos en compagnie de Keith Raniere. Dans une de ces vidéos, la jeune femme vante l’organisation JNESS, une branche de Nexium qui promeut l’autonomisation des femmes. « Travailler pour JNESS est la meilleure expérience qui me soit arrivée », raconte Allison Mack face caméra.

Marquage à vie et esclaves sexuelles

L’actrice est devenue membre de DOS (Dominus Obesquious Sororium), un groupe secret parallèle à Nexium. « Le groupe devait être une société secrète, un peu comme les francs-maçons, et œuvrer pour le bien. Nous devions changer le monde », raconte Sarah Edmondson sur Vice. En réalité, DOS doit devenir un réservoir d’esclaves sexuelles dédié à Keith Raniere.

Pour intégrer le groupe, chaque recrue doit envoyer des photos d’elle nue, des confidences secrètes ou d’autres informations confidentielles susceptibles d’être révélées en cas de trahison. Elle passe ensuite un rite initiatique où elle se fait marquer au stylo à cautériser les initiales « KR » sur le corps (pour Keith Raniere). Elle s’engage aussi à recruter six nouvelles femmes. C’est le New York Times qui révèle les agissements du groupe via le témoignage de l’actrice Sarah Edmondson en 2017. L’actrice américaine Nicki Clyne, connue pour son rôle dans la série Battlestar Galactica, aurait également intégré la secte en 2006.

Le 20 avril 2018, Allison Mack a plaidé coupable d’extorsion devant un juge fédéral de Brooklyn dans le cadre d’accusations selon lesquelles elle a été l’une des responsables de la secte. Elle vit en résidence surveillée en attendant son procès. Keith Raniere est, lui, déjà en détention. Quant à Nexium, l’organisation a annoncé sur son site suspendre « jusqu’à nouvel ordre toutes les inscriptions, tous les programmes et événements ».


Source 1: Le Point

Source 2: FranceInfos